Emmanuel Macron à Oradour : "Le plus jeune des enfants avait 8 jours"

A l'occasion des commémorations du massacre du 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane auxquelles il participe ce samedi 10 juin 2017, Emmanuel Macron a tenu à adresser à la jeunesse un discours de devoir de mémoire mais aussi un message d'avenir. 

C'est un discours à la jeunesse qu'a prononcé Emmanuel Macron à Oradour-sur-Glane à l'occasion de la 73 cérémonie de commémoration du massacre du 10 juin 1944. Devant des centaines d'élèves venus de toute la France, le président de la République s'est adressé à eux, les invitant à construire l'avenir sur les ruines de ce terrible de drame. 

J'ai voulu que vous soyez vous aussi des témoins pour honorer les victimes. Ce soir, revenus dans vos familles, vous raconterez cette journée, vous évoquerez les visages qui ont retenu votre attention. Quelques noms de ceux qui se sont tus raisonneront par votre bouche dans des endroits de France où ils n'avaient jamais été prononcés. Ce soir, vous serez des témoins et vous serez devenus des passeurs.


Emmanuel Macron a parlé avec émotion, décrivant l'horreur pour marquer les jeunes esprits.

Le plus jeune enfant avait 8 jours(...), 190 hommes fusillés et brûlés vifs dans des granges,  245 femmes, dans l'Eglise, mitraillées et brûlées vives, 247 enfants accompagnant les mères et les grands-mères, mitraillés, brûlés vifs (...). Aujourd'hui, ils reposent, cendres mêlées aux cendres comme le jour du massacre, corps mêlés aux corps. 


Le chef de l'Etat a ainsi encouragé les jeunes présents à Oradour de "défendre cette Histoire dans laquelle se trouve notre destin, défendre notre liberté, les droits pour lesquels nos aïeux se sont battus et sont tombés". 
 Téléchargez la version texte : 

DISCOURS DU PRESIDENT – HOMMAGE A ORADOUR-SUR-GLANE


 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité