Cet article date de plus de 3 ans

Emmanuel Macron viendra-t-il saluer les "fouteurs de bordel" ?

Une délégation de salariés de GM&S est reçue a l'Elysée ce lundi 23 ocotbre 2017 à 16 heures par les conseillers du président de la république.
© A.Filliot
Le 4 octobre dernier en visite en Corrèze Emmanuel Macron lançait cette petite phrase en direction des salariés de GM&S qui, accompagnés par une délégation d'élus creusois, étaient venus à sa rencontre : "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d'aller voir s'il y a du travail à Ussel."

Le président discutera t-il directement de cette possibilité de reclassement avec les délégués syndicaux ce lundi 23 ocotbre dès 16 heures ou seront-ce ses conseillers qui s'entretiendront avec les ouvriers? 

Les GM&S souhaitent en tout cas obtenir un retour en arrière qaunt au plan social qui a permis le maintien de 120 salariés mais généré le licenciement de 157 autres. Des pistes de reclassements sérieuses bien évidemment mais également des indemnités de départ revues à la hausse.

Les journalistes ont été sommés de rester à l'extérieur du palais de l'Elysée, cette photo a été prise par l'un des délégués syndicaux.

La délégation GM&S à l'Elysée.
La délégation GM&S à l'Elysée.

La délégation sort du palais de l'Elysée à 17 heures 45. Après plus d'une heure d'entretien. Ils n'ont pas vu le président. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie gm&s industry