• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Emploi : près de 80 000 projets d'embauche en Poitou-Charentes pour 2019

© Christophe Morin/ Maxppp
© Christophe Morin/ Maxppp

Les entreprises de Poitou-Charentes déclarent vouloir embaucher 79 100 personnes en 2019. Avec 32 300 projets, la Charente-Maritime est le département qui souhaite recruter le plus et se place deuxième au niveau de la Nouvelle-Aquitaine, derrière la Gironde.

Par Christine Hinckel

Les intentions d'embauche sont en forte hausse dans tous les départements mais près d'une offre sur deux se heurte à des problèmes de recrutement en raison souvent d'un manque de formation mais aussi parfois d'une faible attractivité de certains territoires.

Au hit parade des métiers qui recherchent, on trouve les emplois liés aux services à la personne et ceux du secteur industriel, mais les situations sont différentes et les chiffres à nuancer selon les départements.

Au total, 79 100 postes seront à pourvoir au cours de l'année 2019 en Charente, Charente-Maritime, Vienne et Deux-Sèvres, dont 32 300 en Charente-Maritime, département où le taux d'emploi saisonnier est le plus important.
Partout, les intentions d'embauche sont en nette progression par rapport à 2018, environ de 20%, c'est ce que révèle l'étude annuelle de Pôle Emploi sur les besoins en main d'œuvre.
 
© F3 PC
© F3 PC
 

Charente-Maritime : 32 300 projets de recrutement

Pôle Emploi indique que le département compte 32 300 projets de recrutement pour 2019. En Nouvelle-Aquitaine, la Charente-Maritime se place à la deuxième place des intentions d'embauche derrière la Gironde.
30,6% des entreprises du département envisagent de recruter cette année, c'est le taux le plus important de la région Nouvelle-Aquitaine et il est supérieur à celui enregistré l'an passé.

En revanche, le taux d'emploi saisonnier est nettement supérieur à celui des autres départements du Poitou-Charentes.
60% des offres d'emploi sont faites par le secteur du service à la personne.


Deux-Sèvres : des difficultés pour recruter

Les employeurs des Deux-Sèvres prévoient 18 361 projets de recrutement en 2019, soit près de 3 400 intentions d'embauche supplémentaires par rapport à 2018.
27,7% des entreprises envisagent de recruter, un chiffre qui correspond à la moyenne régionale, mais près de 60% d'entre elles jugent qu'elles vont être confrontées à des difficultés de recrutement. C'est la plus forte part départementale enregistrée en Nouvelle-Aquitaine et ce chiffre particulièrement élevé caractérise les bassins d'emploi deux-sévriens notamment au nord du département.

46% des offres d'emploi concerne le secteur des services, viennent ensuite l'agriculture et l'agro-alimentaire puis l'industrie.


Vienne : une majorité d'emplois non saisonniers

Pôle Emploi a recensé 14 800 intentions dans le département pour 2019, ce sont  2 306 de plus qu'en 2018.
Près de 25% des entreprises envisagent de recruter, il s'agit avant tout, comme dans les Deux-Sèvres, d'établissements de plus de 100 salariés qui proposent en majorité des emplois non saisonniers, 62% contre 55,5% pour l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine.

Comme dans les Deux-Sèvres, le secteur industriel est bien représenté dans ces souhaits de recrutement qui concernent cependant à 56% des métiers des services.


Charente : l'agriculture et l'industrie en demande

Les employeurs charentais ont déclaré 13 600 projets de recrutement auprès de Pôle Emploi, ce qui représente plus de 1400 intentions de plus qu'en 2018.
26,6% des entreprises envisagent de recruter, un chiffre inférieur à la moyenne régionale et plus de la moitié d'entre elles pensent qu'elles vont rencontrer des difficultés pour mener à bien ses recrutements.

La Charente se distingue des autres départements par le forte proportion des secteurs de l'agroalimentaire, de l'agriculture et de l'industrie parmi ceux qui recherchent des employés, au détriment des services à la personne. 

Les offres d'emploi progressent dans tous les départements du Poitou-Charentes en 2019 mais les employeurs ont souvent déjà des difficultés pour pourvoir leurs postes vacants. C'est notamment le cas dans le bassin d'emploi du Thouarsais au nord des Deux-Sèvres.

Anne-Marie Baillargé et Hugo Lemonier se sont rendus dans une entreprise de Thouars qui travaille pour le marché national et international :
Les difficultés pour recruter dans les Deux-Sèvres
Dans la Vienne et les Deux-Sèvres, les perspectives de création d'emploi sont en forte hausse. Reportage d'Anne-Marie Baillargé et Hugo Lemonier Intervenants : Jean-François Talbot, Responsable de production de TMR (Talbot Mécanique Rectification), Matthieu Fichet, Directeur du Pôle emploi de Thouars et William Bardon, Directeur délégué du lycée Jean Moulin

Sur le même sujet

Le nouveau revers du village des marques à Coutras

Les + Lus