Festival de BD d’Angoulême : 3 Charentais sélectionnés pour le prix Jeune talent

Thomas Carretero, Émilien Wiss et Wei Chin, trois Angoumoisins, ont été sélectionnés pour le concours Jeunes talents du FIBD 2018. / © France 3 Nouvelle Aquitaine
Thomas Carretero, Émilien Wiss et Wei Chin, trois Angoumoisins, ont été sélectionnés pour le concours Jeunes talents du FIBD 2018. / © France 3 Nouvelle Aquitaine

Cette année, parmi les vingt prétendants au prix « Jeunes talents » décerné au FIBD, trois sont angoumoisins. Portraits.

Par Anouk Passelac

Ils ont 20, 26 et 31 ans et ont en commun leur passion pour la BD et le dessin. Thomas Carretero, Émilien Wiss et Wei Chin, trois Angoumoisins, ont été sélectionnés pour le concours Jeunes talents du Festival international de la BD (FIBD) 2018.

Le plus jeune, Emilien Wiss, est en formation à l’Ecole des métiers du cinéma d’animation (EMCA) à Angoulême. Même s’il se destine aux métiers du cinéma d’animation, c’est la BD qui l’a attiré vers le monde de l’image. « Ce que j’adore, c’est raconter des histoires. Le dessin c’est un moyen d’expression. », explique l’étudiant.

Thomas Carretero, lui aussi est passé par l’EMCA. Contrairement à l’année dernière où il n’avait pas été sélectionné pour le concours, le jeune homme fait partie des 20 finalistes pour l’édition 2018. « Ca fait plaisir de voir son travail reconnu. », avoue-t-il.

Festival de BD d’Angoulême : 3 Charentais sélectionnés comme Jeune talent
Intervenants : Thomas Carretero, Émilien Wiss et Wei Chin, auteurs selectionnés pour le concours "Jeunes talents" FIBD 2018. Reportage : Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot, Philippe Ritaine.

Wei Chin à lui un parcours atypique : fasciné par la bande dessinée française, il quitte son métier d'animateur dans le cinéma à Taiwan pour se former en France. Il connait les difficultés du métier, mais la passion est trop grande. Ses métaphores sur le temps, toutes en subtilité ont retenu l'attention du jury.

Le Concours des Jeunes talents n'est pas une fin en soi, mais il peut être un tremplin pour accéder aux éditeurs.  C'est aussi un coup de pouce financier pour  les 4 lauréats : les dotations vont de 500 à 1500 euros.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Safran dédommage Dassault pour moteur défectueux avec un chèque de 280 millions de dollars

Les + Lus