• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gérald Darmanin : trois jours en Limousin dans un contexte tendu avec les élus

© Maxppp
© Maxppp

Le ministre de l'Action et des Comptes publics se rend en terres limousines du 20 au 22 mars 2019. En Haute-Vienne, en Creuse et en Corrèze, Gérald Darmanin a convié les élus pour aborder le problème des services publics dans les campagnes. Un sujet difficile dans ces trois départements ruraux.

 

Par Ariane Pollaert

Trois jours en Limousin, pour évoquer la difficile répartition des services publics en territoires ruraux.

Le ministre de l'action et des comptes publics visitera les trois départements du Limousin, la Haute-Vienne, la Corrèze et la Creuse. Durant trois jours, Gérald Darmanin se rendra à des réunions publiques, au contact des maires et des élus locaux.
Il sera l'invité du journal régional à partir de 19h sur France 3 Limousin
 
 

A la rencontre des maires de la Haute-Vienne, mercredi

Près de 200 personnes, maires et représentant.e.s, ont été conviées à Cussac mercredi 20 mars pour rencontrer Gérald Darmanin, selon le ministère de l'Economie et des Finances.

"L'objectif sera de discuter avec les élus sur comment on peut redéployer les services publics sur le territoire. L'idée des maisons de services publics itinérantes pourra peut-être convaincre en Limousin", indique une représentante du Ministère.
 

Les étapes de la visites de Gérald Darmanin en Limousin, les 20, 21 et 22 mars 2019 :


Jeudi 21 mars, le ministre ira à Lavaveix-les-Mines, en Creuse. Le lendemain, il se rendra à Saint-Ybard, en Corrèze.
 

Disparitions de services publics


La venue du ministre intervient dans un contexte tendu. En janvier 2019, une dizaine de Trésoreries ont fermé leurs portes en Limousin.

Dans ses journaux quotidiens, France 3 Limousin expose régulièrement ces fermetures. Pour les habitant.e.s et les élu.e.s.​​​​​​, ces disparitions sont souvent considérées comme un abandon de l'Etat.
 

Durant son itinéraire en Limousin, Gérald Darmanin discutera avec les responsables des administrations locales. Plusieurs rencontres sont prévues avec les syndicats de la fonction publique. 

Cyril Deret, cosecrétaires de la section creusoise de la CGT-Finances publiques, se dit ouvert au dialogue avec le ministre. Mais il ne cache pas ses craintes sur l'avenir des services publics dans les campagnes du Limousin.

Le problème c'est qu'il y a eu tellement de suppression de postes ces dernières années, qu'il sera très difficile de mettre en place des réformes. L'idée de "maisons de services publics itinérantes" n'est pas rebutante en soi. Mais nous sommes déjà tellement en flux tendu dans les guichets, qu'on peut se demander comment on pourrait mobiliser des agents en plus en déplacement sur le territoire. Ca va aussi coûter de l'argent. (Cyril Deret)


La loi de Finances en question


Durant les visites de Gérald Darmanin, le projet de déploiement "d’agences comptables" au sein des grandes collectivités territoriales sera probablement abordé.

L'expérimentation, prévue dans la loi de Finances pour 2019, impliquerait un transfert d'agents du Trésor public (donc des fonctionnaires d'Etat) vers les collectivités territoriales qui voudraient participer à cette expérimentation. Les syndicats du Trésor public ne sont pas d'accord sur ce principe. En Haute-Vienne seule la Mairie de Limoges semble prête à franchir le pas. 
 
Reportage : Cécile Descubes et Lola Bodin Adriaco
Intervenants : Laurent Mazière, directeur général des services à la Mairie de Limoges / Arnaud Fabry, secrétaire départemental CGT finances publiques 87 / Lydie Peyrichout, secrétaire départementale adjointe FO - DGFIP 87.
 
Gérald Darmanin, interviewé par Franck Petit le 20 mars 2019


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Avant-Première du film Nous finirons ensemble

Les + Lus