Bilan touristique sur le bassin d'Arcachon : une belle arrière saison avec le retour des touristes étrangers

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L avec Léa Breuil et Morgan Plouchart

Les professionnels du secteur ont observé une baisse de leur chiffre d'affaires en juillet à cause des incendies notamment. L'affluence touristique a repris en août, mais reste mitigée sur les deux mois de plein été. En revanche, sans être exceptionnel, le mois de septembre s'annonce plutôt bon pour le tourisme à Arcachon et son bassin.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

L'heure est au bilan pour le secteur touristique en Nouvelle-Aquitaine. Est-ce que les incendies qui ont frappé le bassin d'Arcachon au mois de juillet ont eu des conséquences sur le chiffre d'affaires des commerçants de la station balnéaire ? "Le bilan est plutôt positif malgré tout", assure la responsable de l'office de tourisme d'Arcachon.

Bilan très hétérogène en juillet et en août

Entre les incendies et la canicule, les touristes n'ont pas plébiscité la station balnéaire arcachonnaise cet été autant que les années précédentes. Les professionnels du tourisme présentent un bilan mitigé selon les activités. "Les restaurants du front de mer ont fait une belle saison, mais les hébergeurs ont du mettre des  chambres sur des plateformes de réservations en ligne en plein mois d'août", explique Lucie Lhermite, responsable de l'Office de tourisme d'Arcachon. "En août, certains ont même constaté une baisse de fréquentation. En septembre c'est le retour à la normale".

La fréquentation au niveau de l'office de tourisme d'Arcachon a baissé de 18 % cette année avec 86 677 visiteurs soit 4361 visiteurs de moins par rapport à 2021, "mais 2021 a été une année exceptionnelle", précise la responsable.

Dans le détail :

  • -19 % en juillet (37 137 visiteurs)
  • -17 % en août (49 540 visiteurs)
  •  +16 % d'appels avec une moyenne de 138 appels par jour

Les touristes sont à 75 % de Français ( principalement des Parisiens et des vacanciers de la Nouvelle-Aquitaine) et 15 % d'étrangers. En 2021 c'était 89 % de Français et 11 % d'étrangers.

Retour à la normale en Septembre

"En septembre, c'est trop tôt pour avoir un bilan chiffré, mais la tendance, c'est le retour de la clientèle d'affaires qui est bien présente ce mois-ci et poursuit ses réservations en octobre, et le retour de la clientèle étrangère pour notre plus grand plaisir, essentiellement européenne de proximité avec des Allemands, des Belges, des Anglais et des Suisses", selon la responsable de l'office de tourisme d'Arcachon.

"Nous travaillons en partenariat avec l'office de tourisme de Bordeaux pour les séjours des étrangers. Certains viennent pour visiter Bordeaux et vont ensuite à Arcachon et le bassin pour la journée et aussi des séjours"

La canicule a été préjudiciable pour la plage et les activités de plein air mais maintenant que les températures sont de saison, c'est meilleur pour la fréquentation touristique.

Lucie Lhermite, responsable Office de Tourisme d'Arcachon

América Lopez, journaliste France 3 Aquitaine

"Les couples et les retraités qui peuvent éviter les vacances scolaires sont également bien présents. Et puis, il y a eu les journées du patrimoine, la plage des entrepreneurs qui est la première édition de cette  réunion de professionnels, et le festival de danse sur le sable Cadences".

L'inflation a-t-elle un impact sur la fréquentation ?

"Pas encore de retour chiffré, mais les gens sont là, ils ont envie de profiter en réduisant peut-être leur budget loisir et restauration sur place. Nous avons la chance d'avoir des activités diversifiées", selon Lucie Lhermite.

Dans le top 8 des demandes touristiques, il y a les promenades en bateau, les animations, la visite de la ville d'Hiver et ses belles demeures, le transbassin, les marchés, le petit train et les visites guidées en tout genre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité