Braconnage de pouces-pieds :110 kilos saisis dans les Landes

Des pouces-pieds, crustacés très prisés des Espagnols et des Portugais. / © CC/wikimédias commons
Des pouces-pieds, crustacés très prisés des Espagnols et des Portugais. / © CC/wikimédias commons

Une importante saisie de 110 kg de pouces-pieds braconnés a été effectuée en Nouvelle-Aquitaine, a annoncé ce jeudi la préfecture de Gironde. La marchandise était à destination de l'Espagne, où ce crustacé est très prisé.   
    
 

Par Hélène Chauwin avec l'AFP

Les douaniers d'Arcachon qui ont compétence sur le département des Landes, ont fait une belle prise hier mercredi. Au péage de Saugnacq-et-Muret, ils ont intercepté un "véhicule qui transportait 110 kg de pouces-pieds braconnés" et destinés à la revente sur le marché espagnol. La valeur de la saisie est évaluée à 7.200 euros", précise la préfecture dans un communiqué
 


En septembre 2016, 170 kg de cette espèce avaient déjà été interceptés par les douanes bordelaises au péage de Virsac en Gironde.

Le pouce-pied est un crustacé dont la pêche est très strictement encadrée : il s'agit d'une ressource fragile et peu abondante. Il se pêche en majorité sur les côtes bretonnes où la pêche de loisir est limitée à 5 jours identifiés par mois,
du lever au coucher du soleil, et à 3 kg par pêcheur. 

A Belle Ile en mer, Eric Pannequin, ancien professeur de philosophie, est l'un des pêcheurs de pouces-pieds. Il explique la difficulté de son travail. 
Pêche au pouce-pied en Bretagne


La consommation du pouce-pied est très prisée en Espagne et au Portugal où il atteint des prix de revente entre 70 et 150 euros/kg. Depuis plusieurs années, un important trafic existe entre la France et ces deux pays, selon la préfecture. 

Sur le même sujet

Violette Dorange

Les + Lus