Tempêtes hivernales : les chalutiers d'Arcachon coincés au port, les fileyeurs s'en sortent

Avec les tempêtes, les passes du port d'Arcachon ont été fermées. Seuls les fileyeurs ont pu poursuivre leur travail. / © Guillaume Decaix
Avec les tempêtes, les passes du port d'Arcachon ont été fermées. Seuls les fileyeurs ont pu poursuivre leur travail. / © Guillaume Decaix

Les tempêtes successives depuis la fin du mois de décembre ont compliqué les affaires des pêcheurs professionnels en Aquitaine. À Arcachon, les fileyeurs ont du décharger à La Rochelle ou Royan. Les chalutiers, coincés au port depuis le 23 décembre, ont repris la mer seulement ce matin...

Par AR

Le port de pêche d'Arcachon rassemble douze fileyeurs, six chalutiers et six vedettes rapides.

C'est le seul à ne pas faire de trève et poursuivre sa pêche après Noël. Mais avec la succession des tempêtes hivernales, une bonne partie de la flotte est restée coincée au port. 

Seuls les fileyeurs ont pu continuer leur travail. Mais comme les passes du port d'Arcachon restaient fermées, ils ont du apporter leurs poissons à Royan ou La Rochelle, avant qu'il ne soit réacheminé en Gironde. 

Ce lundi 8 janvier, 22 tonnes de poissons étaient vendus à la criée à Arcachon. 

Le poisson acheminé à la criée d'Arcachon ce lundi. / © Guillaume Decaix
Le poisson acheminé à la criée d'Arcachon ce lundi. / © Guillaume Decaix

Revoir le reportage de Guillaume Decaix et Didier Bonnet sur l'activité de la criée d'Arcachon après les tempètes de décembre :


 

Arcachon : la criée au ralenti après les tempêtes de décembre

 

Sur le même sujet

Béarn : la mobilisation des salariés d'Ehpad

Près de chez vous

Les + Lus