Le Bassin d'Arcachon comme on ne l'a jamais vu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin

A midi, c'était marée basse. Alors les amoureux du Bassin d'Arcachon ont profité du paysage dégagé. Des promeneurs, des pêcheurs de palourdes ou des artistes peintres  venus immortaliser la scène. Balade en image et en témoignage du banc d'Arguin jusqu'au port de l'aiguillon.



Sur la plage du Petit Nice, à la Teste-de-Buch, Pierre et Reine avaient sorti les jumelles. L'immense banc de sable se découvrait comme jamais. "là, on voit des bancs qui n'existaient pas. Ça a bougé. Tout a bougé" constate Pierre Labat. "On reviendra à marée haute. Il faut le voir aussi à marée haute" ajoute Reine.
Marinette n'est pas aussi enthousiaste. "c'est pas tout à fait aussi joli que ce que je pensais. Il manque le soleil. Il y a 28 ans, c'était plus joli. Il y avait eu une grande marée. C'était plus mouvementé que maintenant"

Plus au nord, plage des Arbousiers, au Moulleau, les pêcheurs ont tenté leurs chances. 
Dans certaines épuisettes, quelques crevettes se battent en duel. "Ce sera peut-être pour combler un début d'apéritif. C'est surtout pour le plaisir de marcher" concède Franck. 
Un peu plus loin, Serge a fait mouche. "On a profité de ce coefficient important pour accéder à pied au ponton et trouver des moules. Normalement ce n'est pas accessible". 

Lou lou Lalande, Artiste-peintre d'Arcachon n'aurait pas raté l'occasion de saisir le bassin sous un autre jour "je ne sais pas si ce sera le tableau du siècle". plaisante-t-il.  "Ça permet de voir d'autres couleurs, d'autres profondeurs". Des couleurs en demi teinte sans la lumière du soleil qui s'était éclipsé. 

Le reportage de Gilles Coulon et Pascal Lecuyer : 
Le bassin d'Arcachon à très basse marée


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.