Les trois syndicats ouvriers ont appelé à un débrayage ce jeudi. Ils comptent profiter de la venue des dirigeants de Ford Europe sur le site pour dénoncer "la dégradation" de l'organisation du ravail dans l'entreprise.

Un rassemblement était organisé dès 10h ce matin devant l'usine. Salariés et représentants des syndicats CFTC, CGT et FO se disent "inquiets" de la situation de leur usine, "de ses activités actuelles et du manque de visibilité pour les années à venir". 


Ils ont décidé de profiter de la venue des dirigeants de Ford Europe et de la tenue d'une réunion extraordinaire du CE pour rappeler les motifs de leurs inquiétudes.

Selon eux Ford ne respecterait pas les engagements concernant le maintien des emplois sur le site. L'organisation du travail se dégraderait. Toujours selon les syndicats, les activités existantes n'iraient pas plus loin que 2018-2019. Les salariés attendraient toujours des annonces de la direction sur de nouvelles productions.

Les salariés de Ford FAI (Ford Aquitaine Industrie, basée à Blanquefort), se sont déjà mobilisés cinq fois ces deux derniers mois notamment sur l'augmentation de 1% des salaires proposée par la direction. 

Voyez le reportage de Gladys Cuadrat et Ludovic Cagnato dans lequel est interviewé Philippe Poutou (CGT Ford Blanquefort) :

Les trois syndicats ouvriers ont appelé à un débrayage ce jeudi. Ils comptent profiter de la venue des dirigeants de Ford Europe sur le site pour dénoncer "la dégradation" de l'organisation du ravail dans l'entreprise.