Bordeaux : sa boîte de nuit "La Plage" toujours fermée, le patron de discothèque vend des fruits et légumes

La plus célèbre des discothèques de Bordeaux, La Plage, n'a pas accueilli de fêtards depuis onze mois à cause de la crise sanitaire. Pour son patron, Patrick Lalanne, il a fallu se reconvertir. Aujourd'hui, il vend des primeurs à Ambarès-et-Lagrave.

Patrick Lalanne, le patron de La Plage, qui régnait sur les nuits bordelaises, vend désormais des fruits et légumes à Ambarès-et-Lagrave.
Patrick Lalanne, le patron de La Plage, qui régnait sur les nuits bordelaises, vend désormais des fruits et légumes à Ambarès-et-Lagrave. © France 3 Aquitaine

Du dance-floor au rayon primeur, c'est l'étonnante reconversion de Patrick Lalanne.

Le patron de La Plage, célèbre boite de nuit bordelaise, n'a pas vu revenir les fêtards depuis onze mois et le début de la crise sanitaire. Alors il s'est tourné vers une nouvelle activité professionnelle : la vente de fruits et légumes à Ambarès-et-Lagrave.

"Il y a avait deux solutions : soit je faisais de l'articulation de télécommande pour Netflix, soit on se bougeait". Patrick Lalanne a donc choisi la seconde option sans hésiter.

Depuis 25 ans que je faisais la nuit, je ne servais à rien, et je suis devenu essentiel, n'est-ce pas fabuleux ? 

Patrick Lalanne, patron de La Plage et vendeur de primeurs

"Dans la vie, il n'y a pas de sots métiers, il faut juste se bouger et être actif" souligne-t-il, heureux de côtoyer à nouveau du monde.

"Au lieu de voir des milliers de personnes, je vois des dizaines de clients, mais le plus important, c'est de voir des gens ! [...] On avait perdu notre vie depuis onze mois".

→ Regardez le reportage de Gladys Cuadrat et Nicolas Pressigout : 

Bordeaux : sa boîte de nuit "La Plage" toujours fermée, il se reconvertit dans les primeurs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société emploi économie