Cet article date de plus de 7 ans

Bordeaux, voyageur malgré lui

Avec les déplacements à Rennes en coupe de la Ligue le 18 décembre et à Raon-l'Etape le 4 ou le 5 janvier, les Girondins vont disputer leurs treizième et quatorzième rencontres consécutives en coupes nationales à l'extérieur. Un record.
Les Girondins n'ont plus joué une rencontre de coupe nationale dans leur stade depuis quatre ans.
Les Girondins n'ont plus joué une rencontre de coupe nationale dans leur stade depuis quatre ans. © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
A force il n'y a même plus de suspense. Quand le tirage au sort commence, Bordeaux sait à quoi s'attendre. Sauf surprise, les hommes de Jean-Louis Triaud sont persuadés de se déplacer, comme d'habitude. Il faut en effet remonter au 9 janvier 2010, soit quatre ans, pour retrouver la trace d'une rencontre de coupe nationale  jouée  à domicile au stade Chaban-Delmas.
C'était contre Rodez en trente-deuxièmes de finale et les champions de France en titre s'étaient qualifiés en s'imposant 1-0, sur un pénalty de Wendel. Depuis ce n'est qu'une longue suite de voyages : 11 en coupe de France et 3 en coupe de la Ligue. Pour Jean-Louis Triaud

" Cette statistique est  étonnante". "On n'a pas de chance car on aimerait bien  évoluer devant nos supporteurs. C'est comme ça".


Une finale et un trophée

Bordeaux fait contre mauvaise fortune bon coeur. Car depuis le début de son périple, les résultats ont été globalement très satisfaisants.
Au printemps 2010, les Girondins s'étaient hissés jusqu'en finale de la coupe de la Ligue, perdue contre Marseille (0-3). Mieux la saison dernière, ils avaient remporté la coupe de France en devenant la première équipe de toute l'histoire de l'épreuve à lever le trophée en se qualifiant à chaque tour à l'extérieur." Cela avait montré notre force de caractère, se souvient Cédric Carrasso. Car on ne fait pas un tel parcours chez l'adversaire sans détermination et envie de se dépasser. Il en faut pour renverser des situations qui étaient parfois compromises".


Bis repetita à Raon-l'Etape?

Après l'élimination en Ligue Europa, Bordeaux s'est bien repris en championnat en alignant trois victoires consécutives, dont une à... l'extérieur à Guingamp. Alors le huitième de finale de la coupe de la Ligue à Rennes et le trente-deuxième de finale de coupe de France ne vont pas faire trembler une équipe qui en a vu beaucoup d'autres depuis quatre ans, loin de chez elle. De plus en février dernier, les Girondins avaient gardé un bon souvenir de leur premier voyage dans les Vosges. Ils avaient éliminé Raon-l'Etape en huitièmes de finale de la coupe de France aux tirs aux buts. Bordeaux sait voyager.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football coupe de france coupe de la ligue sport