CARTE. Blocages des agriculteurs : action coup de poing à Bordeaux, plusieurs axes coupés, le point sur la mobilisation

Les agriculteurs ont pris pour cible la préfecture de Bordeaux, après avoir occasionné des bouchons d'envergure sur la rocade dans la matinée. Partout dans la région, la circulation était difficile ce jeudi. En Dordogne, l'A89 a été coupée, de nombreux blocages ont été organisés en Lot-et-Garonne, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

À Bordeaux, les agriculteurs ont poursuivi leur mobilisation ce jeudi. Ils sont rentrés dans le centre-ville en milieu d'après-midi. Un convoi est passé par les boulevards pour rejoindre la place Ravezies, l'autre a emprunté la rocade. Les deux se sont donné rendez-vous vers le quartier de Mériadeck, qui regroupe de nombreux bâtiments institutionnels. Ils ont déversé des pneus devant la préfecture.

LIRE AUSSI. Les agriculteurs sont entrés dans Bordeaux, la préfecture est visée

Circulation très perturbée autour de Bordeaux

Plus tôt dans la matinée, deux groupes de 15 tracteurs se sont élancés sur la rocade pour une opération escargot, l'un vers le pont d'Aquitaine et l'autre vers le sud. Après un tour entier de la rocade, occasionnant des bouchons monstres, ils se sont rejoints pour organiser une assemblée générale et décider de la suite du mouvement. 

 

 

Consultez cette carte pour vous rendre compte des conditions de circulation en temps réel.

Retrouvez aussi cette carte des points de blocages en Aquitaine actualisée en temps réel. Utilisez les commandes + - pour zoomer sur la carte et avoir des détails.

L'autoroute coupée en Dordogne 

À la mi-journée à Périgueux, l'A89 était coupée dans les deux sens de circulation, entre les sorties 14 et 17. La sortie 12 de l’A89 était aussi fermée dans les 2 sens à Montpon-Menesterol.

Les exploitants agricoles ont manifesté ce jeudi dans la ville préfecture. À Bergerac, les agriculteurs ont maintenu le blocage du rond-point de l’aéroport.

Les trois syndicats (FDSEA, JA et coordination rurale) se sont rassemblés " avec les bennes pleines " ce jeudi matin  au rond-point du Cerf. Ils devaient se diriger ensuite, à 14 heures, vers Fromarsac, une fromagerie à Marsac-sur-l’Isle, "en soutien aux éleveurs laitiers". 

A62 coupée en Lot-et-Garonne

La préfecture du Lot-et-Garonne indiquait de fortes perturbations sur les axes routiers ce jeudi en fin d'après-midi. L'autoroute 62, où des agriculteurs se sont installés depuis mardi, était fermée dans les deux sens, au niveau de l'échangeur 7. Circulation coupée entre Agen ouest (n°6.1) et Montauban (n°10).

    A Marmande, un blocage était signalé au rond-point du centre Leclerc. A Castelculier, la D813 était fermée au niveau du rond-point du centre Leclerc. 
    A Boé, la D17 était fermée au niveau du rond-point de Géant Casino. Le rond-point à hauteur de l'espace culturel François Mitterrand était bloqué aussi. 
    A Lamagistère, à la frontière avec le Tarn-et-Garonne, le pont était fermé sur la départementale 30. Une déviation était mise en place pour les véhicules légers uniquement par la D284. 

    Ce matin, des groupes de manifestants ont envoyé du lisier sur une partie de la facade du centre Leclerc de Castelculier, d'après des journalistes locaux. Une partie du plafond du supermarché s'est effondrée selon le journaliste indépendant Clément Lanot.

    Des paysans ont bloqué les accès de la centrale d'achat Système U à Brax, près d'Agen. Un feu de pneus a été allumé.  

    Ce jeudi après-midi, les actions se sont pousuivies dans plusieurs secteurs, sous l'égide de la Coordination rurale. Elles ont eu lieu à gare et devant la Direction départementale des territoires. Un blocage des voies ferrées a été organisé à Colayrac-Saint-Cirq, interrompant le trafic SNCF entre Marmande et Agen.

    Des pneus et du purin déversés à Pau 

    Ailleurs dans la région, une action a eu lieu la nuit dernière à Pau. Des pneus et du purin ont été déversés vers minuit par une centaine de tracteurs et de remorques devant les locaux de la Direction départementale des Territoires et de la Mer. 

    L'administration n'entend pas le bruit sourd des campagnes et la grande distribution joue avec le gouvernement actuel. Résultat, on perd en compétitivité avec trop de normes.

    Michel Casabonne

    Producteur laitier

      

    A Bayonne, l'A63 "est coupée en direction de l'Espagne et de Bordeaux au niveau de l'échangeur nord numéro 6" signalait à 7 h 15 l'autoroute. Les agriculteurs ont voté la poursuite du mouvement ce matin.  

    Points de blocages dans les Landes

    Les autorités ont fait état de plusieurs points de blocage à la mi-journée. Ils sont situés sur les trois autoroutes qui traversent le département : 

    A 64 : Blocage au niveau de Peyrehorade. Sortie obligatoire à la sortie 6 (Peyrehorade).

     A 65 : Points de blocage en cours au niveau de Roquefort et d’Aire-sur-l’Adour. Dans le sens Nord-Sud, il est recommandé de prendre la sortie 2 à Captieux (33) ou de prendre la D932 vers Mont-de-Marsan ou la D934 vers Aire-sur-l’Adour. Dans le sens Sud-Nord, il est conseillé de prendre la sortie 9 à Thèze (64) puis D834 vers Aire-sur-l’Adour.

    A 63 : Des points de blocage impactent la circulation entre Saint-Geours-de-Maremne (sortie 10) et Peyrehorade (sortie 6). 

    Dans le sens Nord/Sud : sortie obligatoire des poids lourds à Saint-Geours-de-Maremne (Sortie 10).

    Dans le sens Sud/Nord : passage obligatoire par l'A64 puis sortie Peyrehorade direction Dax par la sortie 6.

    Dans l'attente des mesures gouvernementales 

    La Confédération paysanne, troisième syndicat d’agriculteurs, classé à gauche, a appelé à la mobilisation, à la suite de la FNSEA et de la Coordination rurale, malgré des oppositions sur de nombreux sujets.
    Les agriculteurs sont donc déterminés à poursuivre le mouvement en attendant des "mesures fortes" du gouvernement. 

    Gabriel Attal a réuni ce jeudi les ministres de l’Agriculture, de la Transition écologique et de l’Économie. Le Premier ministre Gabriel Attal fera vendredi "des propositions concrètes de mesures de simplification" lors d'un déplacement avec le ministre de l'Agriculture.