Bordeaux 2020 : Vincent Feltesse annonce le retrait de sa candidature aux élections municipales

Vincent Feltesse ne sera pas candidat aux élections municipales de Bordeaux. Le chef de file du Collectif citoyen Bordeaux métropole des quartiers l'a annoncé hier soir, dans un communiqué. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les sondages pour France Bleu Gironde, Sud-Ouest et TV7 par Ipsos Sopra Steriane ne pronostiquaient pas de victoire pour Vincent Feltesse, à la tête du collectif citoyen Bordeaux métropole des quartiers.

Crédité à 7% , face au duo Nicolas Florian et Pierre Hurmic qui comptabilisait 60% des voix, le socialiste était au coude-à-coude avec le Rassemblement national. Un résultat qui a dû peser dans la décision de l'ancien président de la CUB et maire de Blanquefort, qui se retire de la course à la mairie de Bordeaux. 
 



Dans un communiqué, le collectif annonce en effet, "prendre des responsabilités". Pour ce dernier, "il n’y a clairement et malheureusement pas d’espace pour une démarche comme la nôtre, aujourd’hui à Bordeaux". 

Le collectif, à contre-courant des autres candidats, avait décidé de se focaliser sur les inégalités sociales, moins présentes du débat que le thème de l'écologie.
 

Alternance politique


Vincent Feltesse et son collectif appellent cependant les autres listes à faire de même, mettant en avant la nécessité d'une alternance dans le paysage politique bordelais. " L’alternance est à portée de main. Il faut aujourd’hui se dépasser, se sublimer, sortir des postures, des réflexes et des conforts quels qu’ils soient", explique le communiqué.

Le collectif assure cependant rester présent au niveau local et ne regrette pas cette décision. "La richesse de nos échanges et découvertes a été telle durant ces quatre années, qu’il n’y a aucun regret, aucune amertume chez nous. Plutôt une certaine fierté et la certitude d’avoir beaucoup appris", détaille le communiqué.