Cet article date de plus de 4 ans

Bordeaux : Alain Juppé ne veut pas remplacer F. Fillon

Alain Juppé le répète encore ce matin il ne sera pas le plan B pour représenter les Républicains à l'élection présidentielle. 

Non, décidément, il ne veut pas y aller. Il l'a réaffirmé par un Tweet ce matin à 8 h 46... Il annonce aussi qu'il va expliquer pourquoi. Les réactions sur Tweeter sont variées  : certains le supplient de changer d'avis, les autres acceptent ce choix, d'autres pensent aussi qu'Alain Juppé peut encore changer d'avis ! Et certains de supplier de ne pas les abandonner. 

 

En arrivant à la mairie ce matin, et interrogé sur des rumeurs d'un retour possible dans la course présidentielle,  Alain Juppé a déclaré:

J'ai un peu de mal à comprendre d'où viennent ces rumeurs. J'ai dit quelle était ma position: clairement et définitivement, c'est non. Et vous me connaissez, non c'est non! Aujourd'hui, on va écouter François Fillon.


François Fillon, dans la tourmente du "Penelopegate", est maintenant la cible de parlementaires des Républicains qui le somment de s'expliquer. Le vainqueur de la primaire de la droite s'exprimera ce lundi à 16 heures à son QG de campagne sous forme de conférence de presse. 
Au cours des deux dernières semaines, Alain Juppé avait déjà exclu à deux reprises d'être "le recours".

 



 

 

 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique alain juppé