Cet article date de plus de 4 ans

Bordeaux pour ambition : Alexandra Siarri, adjointe d'Alain Juppé, se livre.

Peu d'élus prennent la plume. Alexandra Siarri, adjointe d'Alain Juppé, parle du métier que pratiquent des milliers d'élus. A son image : sur le terrain, sans compter son temps. Elle partage dans son livre sa vision d'avenir de la capitale de la Nouvelle-Aquitaine.  

 

L'élu doit rendre des comptes. Alexandra Siarri est depuis 18 ans aux côtés d'Alain Juppé. Son livre " Bordeaux est avenir " est un plaidoyer pour la fonction d'élu qui a aujourd'hui une image si décriée, une "situation grave" à ses yeux. Son témoignage est celui d'une jeune femme traçant sa route dans le milieu politique sans être encartée, beaucoup de temps passé à écouter, échanger. Le but est de " réhabiliter le travail des élus " et encourager les citoyens à s'engager.  

Un long apprentissage


Son mentor, Alain Juppé. A elle, comme aux autres, il a demandé d'être très présente sur le terrain, aux contacts des acteurs de la ville. Il communique peu et laisse une grande liberté, indépendance. "Ca donne le vertige " précise Alexandra Siarri. Il lui a appris "la lecture du territoire et du biotope politique." Aujourd'hui, elle revendique cette filiation mais aussi une certaine émancipation. 

Ecoutez Alexandra Siarri : pourquoi il faut réhabiliter la fonction d'élu décriée par les citoyens ?  Quelles sont ses convictions ? 

Alexandra Siarri livre des clefs sur Bordeaux.

Bordeaux demain


" Une vision de bordeaux qui pourrait devenir un programme". Les pages du livre éclairent sur 10 enjeux qui répondent à ses priorités : l'urgence écologique, la lutte contre la misère et la précarité, la participation du citoyen à la vie et aux décisions de la Cité entre autre. A mi-mandat municipal, il y a encore à faire sur tous ces sujets, " des choses tues, pas suffisamment discutées ou des décisions pas suffisamment radicales ".  C'est dit.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique