Bordeaux : appel à la mobilisation générale pour le don du sang

L'Établissement français du sang (EFS) appelle à donner son sang "d'urgence". La crise du coronavirus entraîne l’annulation de nombreuses collectes, alors que les besoins dans les hôpitaux sont importants.
 

La crise du Covid 19 a modifié l’organisation des dons du sang
La crise du Covid 19 a modifié l’organisation des dons du sang © FTV
La rentrée n’a pas changé la donne. Les réserves de sang continuent de baisser et sont au plus bas depuis 10 ans. La situation est inédite et c’est l’une des conséquences de la crise sanitaire.

" Actuellement nos stocks sont de moins de 12 jours alors que l’on devrait être autour de 15 jours pour être confortable, et ils continuent de baisser ! " alerte le docteur Fabien Lassurguère.

Il faut au moins 100.000 poches pour avoir un niveau de réserve permettant de disposer de suffisamment de sang de chaque groupe sanguin dans tous les hôpitaux.

" Si on ne fait rien, on risque vraiment d’avoir des problèmes pour transfuser les malades " ajouté le responsable prélèvements de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle Aquitaine.

Les collectes en baisse dans les universités et les entreprises

Depuis le mois de mars, la crise du Covid 19 a modifié l’organisation des dons. Résultat : ils ont baissé de 20%.

Il est aujourd’hui difficile de donner son sang dans les entreprises ou les universités. Les points de collecte mobiles, qui représentent 80% des dons, sont devenus rares. A bordeaux, le quart de ces collectes a dû être annulé.

Selon le docteur Fabien Lassurguère, « Dans le milieu enseignant, beaucoup de cours sont donnés en vidéo-conférence, la fréquentation a diminué dans certains lycées et universités et puis dans les entreprises, le télétravail a pris le dessus dans certaines d’entre-elles et donc il y a beaucoup moins de donneurs ! »

Les dons de sang doivent être réguliers et constants. La durée de vie des produits sanguins est limitée : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. 

Un cadre sanitaire pour éviter les risques de transmission du coronavirus

L’EFS rappelle que toutes les précautions sont prises pour éviter les risques de transmission du coronavirus, avec notamment le port du masque obligatoire pour tous, la distanciation physique et l'hygiène renforcées.

Par précaution, les personnes ayant eu des symptômes de Covid doivent attendre 28 jours après leur disparition pour donner leur sang.

Elise Galand et Camille Becchetti se sont rendues dans l’une des collectes mobiles à Bordeaux.
 
Les réserves de sang sont au plus bas depuis 10 ans.

Pour savoir où donner, vous pouvez vous rendre sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l'application Don de sang. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société coronavirus/covid-19 santé