• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : des bénévoles nettoient la zone de Jallère et souhaitent y planter une forêt

Les bénévoles nettoient le site de la Jallère à Bordeaux / © France 3 Aquitaine
Les bénévoles nettoient le site de la Jallère à Bordeaux / © France 3 Aquitaine

Le projet d'aménagement de la zone de la Jallère fait toujours débat à Bordeaux. Parce qu'elles souhaitent y planter une forêt urbaine, en lieu et place des logements prévus par Bordeaux métropole, des associations ont entrepris de nettoyer le site.

Par MK avec Elise Galland

Des pneus usagés par centaines... Les associations de protection de l'environnement  venues nettoyer le quartier de la Jallère, au nord de Bordeaux ont du pain sur la planche. La zone, toute proche du lac de Bordeaux et du nouveau stade, est devenue une décharge à ciel ouvert. Et c'est parce que les associations veulent transformer la Jallère en forêt urbaine, qu'elles ont entrepris ce grand nettoyage.

 

Deux mille logements


"C'est un des derniers poumons verts de la ville. On y trouve un écosystème quand même assez incroyable, avec des centaines d'animaux, rappelle, Sandra, bénévole venue donner un coup de main.   
 

Il y a aussi des arbres fruitiers… Ce serait dommage de raser tout ça pour faire des bâtiments.


L'avenir du quartier est en question.  Bordeaux métropole entend le réaménager et y construire  2 000 logements. Mais le projet ne fait pas l'unanimité

Les élus EELV s'y opposent fermement, appuyés par les associations. Ces dernières souhaitent planter 50 000 arbres dans une zone en friche de 40 hectares, sur les 95  que compte la Jallère.


 

"On ne peut plus faire la ville comme hier"


"On essaie de faire comprendre au maire qu'on ne peut plus faire la ville comme hier.  On ne peut plus artificialiser le moindre mètre carré de terre. C'est un impératif si on veut rester au-dessous des 1,5 degrés du réchauffement climatique", alerte Gaëtan Guyet, de l'association Action non violente Cop 21.



Le maire de Bordeaux Nicolas Florian, explique avoir entendu cette opposition et fait part de sa volonté de "rouvrir le débat". "Il y avait un projet tel qu'il existait. Quel est aujourd'hui celui que vous souhaitez ? s'interroge-t-il alors qu'une consultation sur le projet a été lancée sur le site de Bordeaux Métropole en octobre 2018.
.

Pour l'élu bordelais, deux piliers ne pourront pas être remis en cause : la ferme urbaine et le projet IKOS, une ressourcerie ou chacun peut amener ses déchets (meubles, électroménager…)  afin de les recycler.


Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 
Bordeaux : des associations veulent planter une forêt à la Jallère

 

Sur le même sujet

Interview d' Eloïse Morel du Collectif du 8 mars de Poitiers

Les + Lus