Bordeaux : pourquoi une démission au diocèse après l'arrivée d'un nouvel évêque auxiliaire

Jean Marie Le Vert, ancien évêque de Quimper - 07/12/2007 / © Maxppp - Le Télégramme - D. Deniel
Jean Marie Le Vert, ancien évêque de Quimper - 07/12/2007 / © Maxppp - Le Télégramme - D. Deniel

La nomination d'un nouvel évêque auxiliaire à Bordeaux fait des remous. L'une des figures du diocèse, responsable du secteur des Bassins à Flot, démissionne. Il nous dit pourquoi il préfère partir. L'évêché lui exprime sa tristesse et son incompréhension. 

Par Christine Le Hesran

C'est une arrivée qui passe mal. Mgr Le Vert a été nommé vendredi dernier par le Pape François comme évêque auxiliaire. Mais dès hier, un effet collatéral s'est produit : la démission d'une figure catholique de la Gironde. Le Père Francis Ayliès,curé de Saint Martial - Saint Rémi et responsable du secteur des Bassins à Flots de ne pas poursuivre sa mission au diocèse. Il quittera ses fonction de lui-même à Pâques, il l'écrit aux membres d'un site unemesseailleurs.com pour l'expliquer :

Ma décision est totalement dépendante de la nomination de Mgr Le Vert. Cette dernière suscite en moi de nombreuses questions théologiques institutionnelles et affectives. 
C'est assez clair, depuis 3 ans et demi qu'il habite Bordeaux, l'évêque sait qu'avec un tel acte j'allais partir. Ce n'est donc pas un surprise. 
 

Il est plutôt perçu comme un progressiste au sein de la communauté catholique. Alors que Mgr Le Vert est perçu comme proche de l'Eglise traditionaliste. D'ailleurs il a quitté ses précédentes fonctions d'Evêque de Quimper officiellement pour des raisons de santé mais en réalité les relations étaient tendues avec les catholiques finistériens proches des progressistes.  
Le père Francis Ayliès précise :

C'est un signe en faveur d'une lecture plus traditionnelle, plus dogmatique de l'Eglise.


Ce lundi midi, l'Archevêque de Bordeaux réagit dans un communiqué : 

C’est avec beaucoup de tristesse et une certaine incompréhension que le cardinal Ricard a reçu la démission du P. Francis Ayliès (..) 
 

L'Archevêque reconnaît que " Le P. Francis Ayliès exprime l’impossibilité qui est la sienne de cohabiter, au sein d’un même diocèse, avec Mgr Le Vert qu’il a connu, il y a de nombreuses années alors qu’ils étaient tous deux membres de la communauté Saint-Martin à Tours. Il dit ressentir sa nomination en Gironde comme une attaque personnelle." 

Mgr Le Vert, 59 ans, connaît bien Bordeaux et son archevêque . Ils ont travaillé ensemble depuis plusieurs années au sein du conseil épiscopal pour l’enseignement catholique. Depuis 3 ans, le cardinal Ricard lui avait confié plusieurs missions, et notamment la formation continue des jeunes prêtres du diocèse.

En tous cas, le Père Ayliès est clair : " Je ne veux pas qu'il devienne mon supérieur hiérarchique". Il a déjà eu des contacts avec d'autres diocèses et c'est sûr il quitte la Gironde. Non sans un rendez-vous ce mardi au diocèse. Il ajoute : "A la suite j'en saurais un peu plus leur langage."é

A lire aussi

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus