Bordeaux : entre fermeture à 17h30 et 18h, les commerçants s'adaptent au couvre-feu

À Bordeaux, le couvre-feu est entré en vigueur comme partout en France, ce samedi à 18h. Dans l’artère la plus commerçante de Bordeaux, les magasins ont tiré le rideau plus tôt que d’habitude.

Ce samedi, à 18h, la rue Sainte-Catherine est déserte.
Ce samedi, à 18h, la rue Sainte-Catherine est déserte. © S. Tusc-Mounet / France 3 Aquitaine

La rue Sainte-Catherine, vidée de ses badauds. À 18 h, l’image est rare. Du côté des commerçants, les stratégies sont diverses.

"On va finalement fermer à 18 h, pour prolonger au maximum. C’est un peu une organisation au pied-lever, mais si ça ne dure que quinze jours, ça devrait aller", explique Guy de Montgolfier, gérant du magasin Pic-Nic.

Un choix stratégique : en moyenne, 20 % du chiffre d’affaire des commerces est réalisé entre 18 h et 20 h.

D’autres ont préféré faire une croix sur les derniers achats. C’est le cas de cette boutique de vêtements. "On a décidé de fermer à 17 h 30 pour permettre à nos employés de rentrer chez eux. Pour compenser, on a ouvert un peu plus tôt ce matin", détaille la gérante.

Un choix que beaucoup auraient aimé ne pas avoir à faire. À quatre jours des soldes, le couvre-feu devrait impacter les ventes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie coronavirus/covid-19 santé société