Bordeaux : jouer de la musique n'a jamais été aussi simple

Joué Music Instruments, une entreprise bordelaise, a mis au point un instrument de musique connecté original. Ce produit attire de plus en plus d’acheteurs. Des écoles en Gironde en dispose. Faire de la musique devient un jeu d'enfant.

La musique devient facile avec cet un instrument connecté, mis au point par une équipe bordelaise.
La musique devient facile avec cet un instrument connecté, mis au point par une équipe bordelaise. © Joué music instruments

De la musique pour tous, ce n'est plus de l'utopie pour l'équipe de Bordelais. « L’idée était de permettre à tout le monde d’avoir accès aux instruments et qu’ils puissent s’adapter aux besoins de tous »,  confie Thomas Bourhis, de Joué Music Instruments.
Lancé mi-novembre et située sur le site de Darwin, rive droite, la production de l'’entreprise bordelaise Joué Music Instruments, rencontre déjà un franc-succès. Ces produits accessibles au grand public permettent de jouer de différents instruments en quelques clics et en quelques secondes.

Jeu d'enfant

Comment ça marche ? C’est simple, chaque clavier, appelé pad, correspond à un instrument. Par exemple, lorsque l’on clique sur une touche du clavier, celle-ci imite les notes d’un instrument.  L'intérêt est de pouvoir changer de pads en un instant. On peut apprendre à jouer grâce à une application et composer ses propres morceaux. De plus, Joué Music Instruments propose également des tutos sur sa chaîne YouTube.

Aujourd’hui, cette entreprise dispose de quatre pads : le piano, la guitare, la batterie et le xylophone. « Deux gammes de produits sont actuellement disponibles », affirme Thomas Bourhis. La première à avoir été mise sur le marché est celle pour les professionnels. « Joué Pro a des modules plus variés et de différentes tailles. Elle correspond vraiment aux professionnels et non pas aux amateurs », explique-t-il.
Afin donc de permettre aux amateurs de pratiquer cet instrument, Joué Play est sortie quelques semaines plus tard en décembre. Une campagne de financement a notamment été mise en place et permettait de précommander les instruments, comme ces entreprises le pratiquent aujourd'hui pour développer leurs propositions. 

De la musique avant toute chose 

L’entrepreneur Pascal Joguet et son associé, Arnaud Rousset sont à l’origine de cette entreprise. Ancien employé dans une entreprise spécialisé dans le multitouch, Pascal Joguet a toujours été passionné par la musique. « Il a voulu retourner dans ce milieu et créer un produit original. Il a donc pensé à allier multitouch et instruments », explique Thomas Bourhis. Cette jeune entreprise bordelaise a grandi rapidement. Elle essaye de développer son activité un peu partout mais surtout « d’initier plus de gens à la musique ». Pour l’instant, ces produits sont surtout vendus sur leur site internet. « Il y a encore très peu de revendeurs en France ».

Certaines écoles ont déjà acheté l'outil magique et l’utilisent quotidiennement. Des collectivités ou des écoles participent également à des ateliers animés par des musiciens-professionnels. « Ces ateliers, destinés au grand public, sont un peu des initiations à cet instrument. Ils permettent aux gens de découvrir le produit », révèle Thomas.
Avec cet instrument très intuitif, ils veulent montrer qu’il est possible d’apprendre rapidement tout en prenant du plaisir. Il coûte entre 300 et 350 euros.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie