• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Métropole bordelaise se dote enfin d’une salle de spectacle digne de s’inscrire dans les grandes tournées internationales. Située à Floirac, sur la rive droite de la Garonne, elle est entièrement modulable et dispose d’une capacité de 11 300 places, destinée à accueillir des grands spectacles culturels, de variété et sportifs.

20 ans que les Bordelais attendaient ça

Après des années de rebondissements, ce projet de grande salle de spectacles bordelaise aura mis 20 ans à se concrétiser.

Combien de fois, a-t-on entendu, les fans de concerts, les politiques et les artistes eux-même, reprocher la mauvaise qualité de l’acoustique de la patinoire, et s'interroger sur l'absence d'un Zénith digne de ce nom à Bordeaux ? 

Longtemps cette salle de spectacle a été un serpent de mer, jusqu'à ce jour d'avril 2014, où Vincent Feltesse, président de la CUB à l'époque, a enfin signé le contrat de l'Arena, et cette date historique du 24 janvier 2018 pour le concert inaugural de Depeche Mode.

Revoir le reportage de Marie-Pierre d'Abrigeon et Ludovic Cagnato sur l'annonce du concert inaugural :

Concert inaugural Arena

Une Arena et des commerces envisagés il y a dix ans à Floirac

Le premier projet envisagé remonte au début des années 2000, à Floirac déjà. Mais il a vite été avorté.
Puis en 2008, Bordeaux, relance l'idée, dans le cadre de sa candidature comme capitale européenne de la Culture pour 2013. Il est question d'une implantation à Bordeaux-Lac.

Bruges se positionne également pour un Zénith. Mais c'est une Arena, modulable de 15 000 places qui est finalement imaginée à Floirac, adossée à un centre commercial de 30 000 m2.  Un projet de la SAS Montecristo, prévu pour 2012 au départ.
Le permis de construire déposé en 2009.

Nouveau rebondissement en 2011 : avec la crise économique, le promoteur ne parvient pas à trouver des enseignes intéressées.
La CUB n'a pas de plan B. 

Retour à la case départ, en 2012. Le Bouscat se porte un temps candidate mais pas question de revenir sur le choix d'une implantation, sur la rive droite. La CUB le vote : ce sera à Floirac et une Arena.

© Lagardere Unlimited
© Lagardere Unlimited

Revoir le reportage d'Elise Galand et Thierry Julien sur la construction de l'Arena après six mois de travaux :

chantier Arena


Revoir le reportage de Jean-Pierre Stahl et Sébastien Delalot sur la construction de l'Arena, rive droite à Floirac :

Chantier Arena Bordeaux


Retour sur un chantier colossal en images

F3A diaporama chantier arena

 

Rudy Ricciotti, l'architecte du galet blanc posé en bord de Garonne

Le projet du Bordeaux Métropole Arena a été imaginée par l’architecte français Rudy Ricciotti, auteur du MUCEM à Marseille et lauréat du Grand Prix national de l’architecture en 2006.

On n'est pas dans le bling-bling technologique, mais l'efficace et la proximité,


selon Rudy Ricciotti.

C'est l'une des salles de spectacle de cette capacité les moins chère de France (NDLR, son coût est de 77 millions d'euros). Pas de bardage métallique, d'aluminium ou d'acier importé mais du béton blanc coulé sur place par des entreprises nationales.


précise l'architecte. 


Bordeaux Métropole Arena de nuit. / © Rudy Ricciotti
Bordeaux Métropole Arena de nuit. / © Rudy Ricciotti

 

Une acoustique d'exception

Bordeaux Métropole Arena disposera d’une acoustique d’exception, selon l'exploitant.

Deux bureaux d’études acoustiques ont additionné leurs compétences afin d’offrir une acoustique optimale adaptée à la fois à tous les types d’événements mais également dans toutes les configurations possibles de la salle.

La double enveloppe béton du bâtiment permettra quant à elle de garantir une parfaite intégration du projet dans son environnement sonore avec une isolation acoustique supprimant le risque potentiel de nuisances.

Un parking sous dimensionné ?

Un parking de 950 places pour 100 concerts par an de 2 500 à 11 300 spectateurs. Bordeaux Métropole a sans doute vu trop juste en stationnement.

De nombreux spectacle de l'Arena vont drainer une affluence régionale et une grande partie des spectateurs viendra en voiture...
Le centre commercial Auchan Bouliac, qui se situe à proximité de la salle, a prévenu que " l'accès à son parking ne sera pas autorisé"...

Les parcs relais et les transports en commun pourront être une alternative.

Il faut privilégier le covoiturage,


selon Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole.

D'ici à 2020, d'autres parking doivent être construits dans le périmètre de l'Arena, dans un rayon d'un kilomètre.
Avec la construction du nouveau pont Simone-Veil, de nouvelles modalités de desserte de la grande salle par les transports en commun seront mis en place.

La Métropole et la mairie de Floirac se mobilisent pour conjuguer le stationnement résidentiel et la préservation des espaces piétons et cyclistes avec l’affluence des véhicules des spectateurs.

revoir le reportage sur la question du stationnement et de l'accès à la salle de spectacle :

F3A arena 2018

Concert et parking en un billet

La formule est encore rare selon Parcub : lors de l'achat de sa place de concert, et moyennant un supplément de 12 euros environ, vous pouvez réserver une place dans le parking de l'Arena.
La place sera disponible deux heures avant et deux heures après le spectacle.

Senso (filiale de Lagardère qui exploitera la salle) et Parcub ont signé une convention qui réserve à la salle 750 places pour les spectateurs de l'Arena.







La programmation

Plus de 100 événements sont prévus chaque année, soit une moyenne d'un événement tous les 3 soirs.
Sont ainsi attendus 20 spectacles/an « grande jauge », 30 spectacles/an « moyenne jauge » et 50 spectacles/an « petite jauge ».


Un contrat de concession de travaux publics a été signé pour une durée de 20 ans entre Bordeaux Métropole et le groupement Senso, piloté par le groupe Lagardère Live Entertainment, l'exploitant de la salle.

A l’expiration de ce contrat, dans 17 ans à compter de l'inauguration de janvier 2018, Bordeaux Métropole deviendra propriétaire de la salle.

La salle de spectacle de l'Arena / © Philippe Caumes/Lagardere Unlimited
La salle de spectacle de l'Arena / © Philippe Caumes/Lagardere Unlimited


Liste des prochains événements en 2018 

Le groupe britannique Depeche Mode inaugurera la salle le 24 janvier 2018.
Charles Aznavour le 27 janvier 2018.
Feder, Petit Biscuit et Vitalic lors d'une soirée électro "Electrika" le 3 février 2018.
Michel Sardou le 8 février et 6 mars 2018.
Soy Luna le 17 février.
Florent Pagny le 24 février 2018.
Serge Lama le 3 mars 2018.
Jamel Debbouze le 7 mars 2018.
Shaka Ponk le 8 mars 2018
Orelsan le 10 mars 2018.
Indochine le 13 mars 2018 et le 10 novembre 2018
Bernard Lavilliers le 15 mars 2018.
The Australian Pink Floyd show le 23 mars 2018.
Véronique Sanson le 24 mars 2018.
Calogero le 30 mars 2018.
Bigflo & Oli le 31 mars 2018
Imagine Dragons le 4 avril 2018.
Vianney le 5 avril 2018.
Brigitte le 10 avril 2018.
G3 2018, Joe Satriani, John Petrucci et Uli Jon Roth le 17 avril 2018.
Kids United le 22 Avril 2018.
Secteur ä le 18 mai 2018.
The illusonists 2.0 le 25 avril 2018.
Keen V le 19 mai 2018.
Louane le 6 juin 2018.
Les grands ballets classiques le 17 juin 2018.
Lenny Kravitz le 15 Juillet 2018.
Aldebert le 12 octobre 2018
Hubert-Félix Thiéfaine le 13 octobre 2018.
Bénabar le 27 novembre 2018.
Julien Clerc le 8 décembre 2018.
Le Cadre noir de Saumur du 14 au 16 décembre 2018.
MC Solaar le 22 décembre 2018.

► Retrouvez tous les événements de 2018 sur le site de Bordeaux Métropole Arena


© Lagardere Unlimited
© Lagardere Unlimited

 

Diaporama de la salle de spectacle Bordeaux Métropole Arena

Diaporama Arena 2018

 

Chronologie d'un projet né au forceps

1994: création de la zone d'aménagement concerté des Quais de Floirac de 46 hectares. Une salle de spectacle y est envisagée. Le site est dépollué sur plusieurs années.

2004: Sophie Courrian et Jean-Philippe Lanoire, deux architectes bordelais, travaillent pendant quatre ans sur le projet d'arènes ouvertes. Deux projets de salle-arènes avec corrida avorteront.

Septembre/Octobre 2007: Alain Juppé, le maire de Bordeaux, plaide pour la création d'un Zénith public mais son financement divise les élus.

Juillet 2008: les élus de la Communauté urbaine de Bordeaux préfèrent l'Arena au Zénith, salle de spectacle modulable de 14 000 places. Le projet privé est porté par la SAS Montecristo. il prévoit 28 000 m2 de commerces. Ouverture fin 2012.

Décembre 2009: le permis de construire est accordé.

Février 2012: fautes d'enseignes locomotives, la commercialisation de l'Arena s'enlise. La CUB rompt le partenariat et cherche une alternative "publique". Ce sera une concession de travaux publics

Décembre 2013: le groupement Lagardère/DV Construction ( Bouygues)/Rudy Ricciotti est choisi pour construire la salle de spectacle et l'exploiter.

Avril 2014: la CUB signe le contrat de concession et d'exploitation pour 20 ans avec la SAS Senso (groupe Lagardère).

Juillet 2015: le permis de construire est accordé.

11 Avril 2016: pose de la première pierre.

24 Janvier 2018: premier concert avec un groupe international.

La maquette de l'Arena présentée au printemps 2016. / © Bordeaux Métropole
La maquette de l'Arena présentée au printemps 2016. / © Bordeaux Métropole

 

Que devient la patinoire de Bordeaux-Mériadeck ?

Après 35 ans de spectacles, la patinoire de Bordeaux-Mériadeck a cessé d’accueillir des spectacles et redevient un équipement sportif à part entière.

Le chanteur M.Pokora, l’humoriste Laurent Gerra et la troupe de la comédie musicale Notre dame de Paris ont été les derniers artistes à se produire sur la scène de la patinoire de Bordeaux Mériadeck.

L’histoire de la Patinoire, version salle de spectacles, s’est achevée le samedi 23 décembre...

En octobre 1979, alors que le quartier Mériadeck est en pleine construction et évolution, une maquette de la future patinoire est présentée.
L’équipement qui va remplacer la patinoire des Quinconces abritera une piste de glace olympique de 60 mètres sur 30.
D’une hauteur de 27 mètres sous plafond, il pourra accueillir 5800 spectateurs.
La future patinoire de Bordeaux sera aussi une salle polyvalente pouvant accueillir des spectacles, avec le projet de construction d’une "animathèque" géante et unique à Mériadeck.

Polyvalente, la salle sera modulable et transformable. Il suffira de quelques minutes (48 heures habituellement) pour dérouler un immense tapis isolant servant d’assise aux spectacles.

Soudé par gel à la glace, il permettra d’assurer une température de 9 degrés à 20 cm du sol. Cette technique permet à la fois de rentabiliser l’exploitation de la salle et d’économiser des tonnes d’eau.



Conçue par l’architecte Claude-Henri Aubert, c’est une structure en forme d’empilage de pyramides tronquées et recouverte de feuilles de cuivre.

© Google Street View
© Google Street View


M.Pokora dans le spectacle Robin des bois, le 7/03/2014 à la Patinoire de Bordeaux. / © maxppp/F.Cottereau
M.Pokora dans le spectacle Robin des bois, le 7/03/2014 à la Patinoire de Bordeaux. / © maxppp/F.Cottereau