Bordeaux : nouvelle mobilisation autour des salariés de Ford

Le cortège bordelais est parti de la place Pey Berland et a rallié la place de la Comédie. / © FTV
Le cortège bordelais est parti de la place Pey Berland et a rallié la place de la Comédie. / © FTV

Ils étaient près de 300 à Bordeaux aujourd'hui à participer à la mobilisation des salariés de Ford alors que la procédure de PSE a été lancée ce mardi. Dans le cortège, sous forme de manifestation unitaire, on trouvait des représentants du NPA ou de LO ainsi que des cheminots.

Par C.O


"Ford Bordeaux, usine en danger, sauvons les emplois", voilà ce qu'on pouvait lire, entre autres, sur les banderoles du cortège qui est parti de la place Pey Berland en début d'après-midi. Plus de 200 personnes ont participé à cette manifestation qui est passée par la place Gambetta avant de rejoindre la place de la Comédie. Et aux côtés des salariés de Blanquefort défilaient des cheminots ou encore des représentants de divers partis politiques tous mobilisés pour la sauvegarde des emplois.

La piste d'un repreneur est toujours d'actualité mais aucune information ne filtre. La direction de la multinationale évoque des discussions en cours avec un possible repreneur sans plus de précisions.

Le comité d'entreprise européen de Ford s'est tenu ce mardi à Cologne. Une délégation de salariés de l'usine de Blanquefort s'y est rendue mais Steven Armstrong, le dirigeant de Ford Europe, a refusé de la recevoir. Le maire de Blanquefort, Véronique Ferreira a elle pu rencontrer Steven Armstrong.  Selon elle, "même si Ford Blanquefort n'est pas en cause, il nous a dit que conserver l'usine ne correspondait pas aux objectifs financiers de Ford".

Le lendemain alors que se tenait le CE extraordinaire une petite centaine de salariés s'est introduite dans la salle de réunion et la production a été interrompue pendant un moment sur deux lignes d'assemblage.

Et pour montrer que la mobilisation ne faiblit pas, le rendez-vous avait donc été donné ce samedi dans Bordeaux pour une manifestation. Associations et politiques étaient invités à y participer. Le rassemblement a ainsi pris des allures de manifestation unitaire. Dans le cortège des représentants du NPA ou de LO étaient présents pour exprimer leur soutien aux salariés. Des cheminots de Paris et Toulouse étaient également dans le cortège ainsi que des anciens de GM&S.
  
Bordeaux : nouvelle mobilisation autour des salariés de Ford

A lire aussi

Sur le même sujet

Allison Julien, la deuxième Maréchal-Ferrant de Dordogne

Les + Lus