• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : un nouveau départ pour Francis Michel, patron d'une salle de sport partie en fumée

De l'ancienne salle de sport de Francis Michel, il ne reste que des gravats / © France 3 Aquitaine
De l'ancienne salle de sport de Francis Michel, il ne reste que des gravats / © France 3 Aquitaine

A Bordeaux, Francis Michel,  l'ancien patron du Centre de culture physique d'Aquitaine (CCPA), détruit par le violent incendie des Chartrons le 25 mai a pu relancer son activité au sein d'une salle de sport voisine.
 

Par MK avec Sandrine Valéro

Près de trois mois après que sa salle de sport a été détruite par un incendie, Francis Michel retrouve le sourire.  Il accueille désormais sa clientèle dans une structure déjà existante, l'Izy Fit premium fitness

Un hébergement proposé par des confrères, Moses Mubarak et Jose Ansorge qui permet à ses adhérents de poursuivre leurs cours collectifs.
 

Ils m'ont acueilli, réconforté... Je ne pouvais pas espérer mieux
 

"Ce sont comme moi des garçons plutôt discrets. J'ai fait des démarches pour trouver un local, raconte Francis Michel. N'en trouvant pas, je me suis permis devenir les voir, et j'ai été très bien accueilli. Ils étaient très heureux de me voir, m'ont réconforté, car j'étais pas mal affecté… Je ne pouvais pas espérer mieux".



Ensemble, les trois hommes réfléchissent et organisent le transfert des abonnés du quai Louis XVIII vers la salle située rue du Jardin public.  "Au moment de l'incendie, je lui ai tout de suite envoyé un message, raconte Moses MubarakJe savais comment il était humainement donc… Je ne l'aurai pas proposé à tout le monde !"
 
Moses Mubarak a trouvé un accord avec Francis Michel pour qu'il poursuive son activité au sein de ses locaux / © France 3 Aquitaine
Moses Mubarak a trouvé un accord avec Francis Michel pour qu'il poursuive son activité au sein de ses locaux / © France 3 Aquitaine


Une salle partie en fumée

Un véritable soulagement pour le patron du CCPA, le centre de culture physique d'Aquitaine. Le 25 mai, un incendie ravageait un immeuble de quatre étages situé rue Ferrère, quartier des Chartrons. Plusieurs immeubles du voisinage étaient également touchés par le sinistre, qui a mobilisé une centaine de pompiers. 
 


Francis Michel faisait partie des sinistrés. En quelques heures, le propriétaire du CCPA, , situé au 14 Quai Louis XVIII, perdait l'intégralité de ses locaux. De ses 800 mètres carré, il ne reste que des débris et des gravats. 
Au milieu des pans de murs effondrés, Francis Michel, lui, se souvient de l'emplacement de chaque vélo elliptique, des rameurs et des bancs de musculation.

"J'ai passé trente-sept ans ici. J'ai créé cette salle en 1982, je l'ai toujours entretenue du mieux que je pouvais. De la voir dans cet état-là ça me fait quelque chose", admet le patron de salle. 


 
Francis Michel au milieu des débris et des gravats de son ancien établissement / © Sandrine Valéro - France 3 Aquitaine
Francis Michel au milieu des débris et des gravats de son ancien établissement / © Sandrine Valéro - France 3 Aquitaine
 
L'ancienne salle de sport de Francis Michel est partie en fumée / © Sandrine Valéro - France 3 Aquitaine
L'ancienne salle de sport de Francis Michel est partie en fumée / © Sandrine Valéro - France 3 Aquitaine


Dans son club de gym créé en 1982, Francis Michel employait quatre salariés. Aujourd'hui le bâtiment n'est plus sous scellés, mais reste trop fragile pour être reconstruit


Voir le reportage de France 3 Aquitaine
Après l'incendie de Chartrons, le nouveau départ pour Francis Michel

Sur le même sujet

Le témoignage de Robin

Les + Lus