Bordeaux : Pierre Hurmic soutient Yannick Jadot à la primaire écologiste, un choix qui divise dans sa majorité

Alors que le second tour de la primaire écologiste opposera Yannick Jadot à Sandrine Rousseau, le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, a annoncé soutenir l'eurodéputé Jadot. Une décision qui ne fait pas l'unanimité au sein de la majorité écologiste bordelaise.

Dimanche 19 septembre avait lieu le premier tout de la primaire écologiste. À l’issue de ce scrutin, le député européen Yannick Jadot et l’écologiste féministe Sandrine Rousseau ont été qualifiés pour le second tour.

Un duel qui change la donne chez les Verts bordelais. Car jusqu’alors le Maire de Bordeaux, Pierre Hurmic ne souhaitait pas se positionner : « j’ai pris la décision, contrairement à un certain nombre de maires de ne soutenir aucun candidat ».

Il annonce désormais son soutien à Yannick Jadot, arrivé en tête avec 2.700 voix d’avance sur sa concurrente. Considérant que « l’heure était grave », le maire bordelais voit en Yannick Jadot, le « candidat qui incarne l’écologie de gouvernance, c’est-à-dire une écologie pragmatique. »

Un choix diamétralement opposé à son adjointe aux solidarités, Harmonie Lecerf, soutien de la première heure de Sandrine Rousseau et de son projet. Pour elle, la candidate représente « la défense sans concession d’un modèle radical d’écologie. Elle prône un changement de système sans concession qui se fait de manière globale. »

Harmonie Lecerf, en est sûre Sandrine Rousseau est capable de fédérer au-delà du parti « on ne s’est pas spécifiquement adressé au parti, on s’est adressé aux personnes qui voulaient être cette transition. »

Les avis divergent donc au sein de la majorité bordelaise. Les votes en ligne de cette primaire écologiste s’achèveront mardi 28 septembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique europe écologie les verts