Tramway à Bordeaux : près de 200 accidents, principalement liés au “non-respect de la signalisation”

Le Tram D lors des essais rue Fondaudège à Bordeaux - Ouverture de la ligne le samedi 14 décembre 2019 - / © Christine Le Hesran
Le Tram D lors des essais rue Fondaudège à Bordeaux - Ouverture de la ligne le samedi 14 décembre 2019 - / © Christine Le Hesran

Chaque année, le tramway de Bordeaux doit faire face à près de 200 accidents. Entre inattention et non-respect des panneaux de signalisations, le réseau TBM tente de faire baisser de ce chiffre avec plusieurs méthodes.

Par Julie Chapman

Le 3 mars, une femme était grièvement blessée par un tramway. En février, un cycliste a succombé à ses blessures liées à un accident avec un tramway. Ces accidents, il y en a eu 34 depuis le début de l'année. En 2019, 175 accidents ont été recensés, 179 en 2018. Cela correspond à deux accidents par semaine.

"Malgré la gravité des derniers accidents, ces derniers ne font pas augmenter les statistiques par rapport aux années précédentes", explique TBM qui gère les bus et tramways de la ville.
 


Non-respect


Si le chiffre des accidents reste stable, la proportion de piétons et cyclistes "diminue régulièrement depuis 2017", indique TBM. 

La majorité de ces accidents seraient donc due à "un non-respect de la signalisation", précise l'entreprise en charge des tramways et bus de la ville. "C'est la distraction des piétons ou cyclistes qui sont les principales causes. Nos conducteurs sont formés, les règles sont stricts en matière de formation et d'anticipation du conducteur de la foule potentielle qui impose un ralentissement", assure Eric Moinier, directeur général de Keolis Bordeaux.

Pour éviter ces accidents, les chauffeurs sont contraints de réaliser trois freinages d'urgence par jour. "Il faut que les cyclistes ne s'habituent pas à rouler sur les rails du tramway", rappelle Eric Moinier.

Point positif cependant : "l'évolution du taux accidents par rapport aux kilomètres parcourus par le tram et à la population montre une baisse sur les dernières années", résume TBM.
 
Le nombre d'accident est resté quasiment stable en 2019. / © Kéolis Bordeaux Métropole
Le nombre d'accident est resté quasiment stable en 2019. / © Kéolis Bordeaux Métropole
 

Flash lumineux


En parallèle des campagnes de sensibilisation, TBM a lancé plusieurs mesures pour améliorer la sécurité aux abords des tramways. Après avoir mis en place le signal sonore, l'entreprise a ajouté des flashs lumineux sur treize rames. Un projet suivi par le cabinet Ersya qui évaluera son efficacité.

"Cette expérimentation a montré qu'elle augmentait l'attention des piétons. Nous souhaitons donc désormais l'étendre à tout le réseau", projette Eric Moinier.
 
Quarante-cinq passages piétons jaunes estampillés du rhinocéros de TBM, Karlo, ont également été peints à certains endroits de la ville pour alerter les piétons qui conservent leurs yeux rivés au sol, ou sur leur portable.
 
Karlo le rhinocéros de TBM s'affiche en jaune au sol, pour prévenir des zones de rencontre / © France 3 Aquitaine
Karlo le rhinocéros de TBM s'affiche en jaune au sol, pour prévenir des zones de rencontre / © France 3 Aquitaine

TBM projette également de créer des alertes directement sur les téléphones des usagers pour les prévenir du danger. Un dispositif de "mur du son" est également à l'étude. Il permettrait d'émettre des sons entre deux bornes rapprochées, pour attirer l'attention des usagers.

 

Sur le même sujet

Les + Lus