• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : trois femmes interpellées pendant la marche nocturne pour l'égalité du 8 mars

Le commissariat central de Bordeaux. / © France 3 Aquitaine
Le commissariat central de Bordeaux. / © France 3 Aquitaine

Trois militante féministes ont été interpellées pour avoir tagué des murs au cours de la Marche des femmes, organisée en non mixité ce vendredi à Bordeaux.
 

Par Maïté Koda

Trois femmes se trouvent en garde-à-vue depuis ce samedi minuit , après avoir été interpellées par la police. Elles sont soupçonnées d'avoir tagué des murs, cours Cours Victor Hugo et rue Saint James.

Des tags ont également été repérés sur la basilique Saint-Michel, comme en atteste ce tweet d'un journaliste présent sur place.
 
 

"Reprendre la rue"

Les femmes interpellées avaient pris part à la marche féministe  pour l'égalité du 8 mars, organisée en non mixité et qui a rassemblé environ 300 femmes dans les rues de Bordeaux.
La marche se voulait nocturne afin, selon les organisatrices de "permettre aux femmes de reprendre la rue", mais qui,  n'avait pas été autorisée par la préfecture.
 

 Cette marche faisait suite à une première manifestation, qui 'est déroulée vendredi en milieu d'après midi, et ouverte à tous.

 

Sur le même sujet

Rafale à la base aérienne de Rochefort

Les + Lus