"C'est aussi bien pour le club que pour le football français" : après le maintien des Girondins en Ligue 2, le soulagement des supporters

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.C avec Sandrine Valero

Le comité exécutif de la Fédération Française de football a décidé ce mercredi 27 juillet de maintenir le club en Ligue 2. Un soulagement pour les supporters des Girondins, qui espèrent prochainement un retour en Ligue 1.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

"C'est une bonne décision. Une équipe comme les Girondins ne méritait pas d'être en troisième division, tout simplement." Devant la boutique des Girondins de Bordeaux, ce supporter du club se réjouit, mercredi 27 juillet. Alors qu'elle devait être reléguée en National 1 sur décision de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), l'équipe évoluera finalement en Ligue 2. 

Ce maintien a été décidé ce mercredi par le comité exécutif de la Fédération Française de Football (FFF). Les Girondins vont ainsi pouvoir débuter leur saison dès le 30 juillet, en affrontant Valenciennes. 

L'espoir d'un retour en Ligue 1

" C'est une très très bonne nouvelle, en espérant qu'ils puissent remonter en Ligue 1", lance un autre supporter. De passage à Bordeaux pour les vacances, un touriste belge opine: " C'est une très bonne nouvelle, j'espère qu'ils vont très vite remonter, car il faut qu'ils accueillent les grands clubs comme Paris, Marseille et j'en passe.

Le club évoluait en effet en championnat de France lors de la saison dernière, avant d'être rétrogradé en raison de ses résultats sportifs. 

La relégation en National 1, elle, avait été décidée à cause des mauvaises finances du club. Son président, Gérard Lopez, a vraisemblablement su convaincre le "Comex" de la FFF en présentant son plan de sauvetage, avec une dette allégée de 40 millions d'euros. 

"Ca me paraît logique qu'on les sauve" 

" On sait qu'ils ont vendu Sekou Mara à Southhampton pour 20 millions, ce qui a apporté d'autres garanties. Ca me paraît logique qu'on les sauve. Ils ont fait tous les recours qu'ils aveint en leur possession", souligne un amateur du FC Girondins de Bordeaux.  " C'est aussi bien pour le club que pour le football français, car c'est un club historique, qui a une histoire importante."  

Florian Brunet, porte-parole du club de supporters les Ultramarines, se dit soulagé de cette décision. Mais il pointe tout de même la responsabilité du président Gérard Lopez. " La direction a fait des erreurs, mais elle a repris un club qui était déjà en difficulté. Aujourd'hui, on est beaucoup moins inquiets de la situation financière.

Il souligne surtout les nombreux efforts déployés pour sauver les Girondins. La mobilisation a été importante, tant au sein de la sphère politique locale que chez les fans, qui sont descendus dans les rues de Bordeaux le 9 juillet.

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, salue lui aussi ce mouvement: "mon objectif est de faire en sorte que cette mobilisation ne baisse pas. Je compte sur la détermination de toutes et tous pour qu'on continue à peser sur le sort des Girondins, qui n'est jamais définitivement sauvé.

Pour Florian Brunet, ce maintien en Ligue 2 n'est qu'une étape. La " vraie place " du club se trouve selon lui en Ligue 1, " très haut dans le classement". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité