La CCI de Bordeaux Gironde dénonce une casse sociale de la part du gouvernement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandre Muffon Cattin
Manifestation mardi 10 juillet devant les locaux de la CCI Bordeaux Aquitaine pour protester contre la réforme du gouvernement.
Manifestation mardi 10 juillet devant les locaux de la CCI Bordeaux Aquitaine pour protester contre la réforme du gouvernement. © F3A

Alors que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'adressait à l'assemblée générale extraordinaire des Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) le 10 juillet, une manifestation avait lieu devant les locaux de la chambre de Bordeaux Gironde pour protester contre la réforme du gouvernement.

"Je crois aux CCI", a affirmé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire mardi 10 juillet alors qu'il s'adressait à l'assemblée générale extraordinaire des Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI).

Le gouvernement prévoit une réforme de ces chambres qui permettent l'accompagnement de nombreuses entreprises. Il faut "réinventer le modèle des CCI" selon les dires de Bruno Le Maire. Le ministre souhaite redéfinir leurs missions et réorganiser le maillage du territoire. 
 



Des économies de 100 millions d'euros par an 


Devant les locaux de la CCI Bordeaux Gironde, les manifestants affichaient leur colère à propos de cette décision du gouvernement qui mettrait en péril l'avenir économique ds territoires. Une véritable casse sociale selon eux.

Le plan prévoit des économies de 100 millions d'euros par an sur 4 ans au niveau national. Concernant plus particulièrement Bordeaux, si cette année la CCI pouvait compter 15 millions de frais de chambre (taxe collectée auprès des entreprises) elle finira la mandature avec 6 millions. 

 


L'impression d'être assassiné 


"On a juste l'impression d'être assassiné, il y a une volonté de casser les CCI qui ont plus de 300 ans d'existence", déclare Jean-François Pierron, président de la commission finances de la CCI de Bordeaux Gironde qui était invité sur le plateau de France 3.

 
Jean-François Pierron, président de la commission finances de la CCI de Bordeaux Gironde, était invité sur le plateau de France 3.


Avec un budget de 40 millions et 170 personnes (toutes bénévoles), la chambre de Bordeaux fait partie des 15 CCI  sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine. Avec son argent, elle forme 1000 apprentis par an et proposent des services aux entreprises. La CCI Bordeaux Gironde est également actionnaire à 25% de l'aéroport de Mérignac. 

 


2 millions d'euros de services commercialisés 


Le gouvernement aimerait que les CCI s'auto-financent, et celle de Bordeaux a avancé dans ce sens puisqu'elle commercialise déjà pour environ 2 millions d'euros de services. La chambre girondine comprend l'approche de réduction des coûts, mais pas à n'importe quelle vitesse, ni à n'importe quel prix. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.