• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Comment poursuivre sa scolarité pour les enfants malades à l'hôpital ?

Comment poursuivre sa scolarité pour les enfants malades à l'hôpital ?
Mis à disposition par l’Education Nationale au sein du CHU de Bordeaux, le centre scolaire dispense un enseignement gratuit aux enfants et adolescents hospitalisés à l’hôpital des Enfants du CHU et dont le séjour se prolonge. Regardez notre reportage.

Mis à disposition par l’Education Nationale au sein du CHU de Bordeaux, le centre scolaire dispense un enseignement gratuit aux enfants et adolescents hospitalisés à l’hôpital des Enfants du CHU et dont le séjour se prolonge. Regardez notre reportage.

Par Christophe Roux

Invité plateau : Sophie Loppinet, coordinatrice du centre scolaire à l’hôpital des Enfants et enseignante spécialisée (Education Nationale), groupe hospitalier Pellegrin - CHU de Bordeaux
Date de diffusion : lundi 5 décembre 2016

L’équipe, composée de 6 enseignants spécialisés (primaire et secondaire), permet aux enfants de poursuivre leur scolarité en effectuant un enseignement à leur chevet ou dans les espaces collectifs des différents services.

Etre davantage centré sur un élève et mener à bien des projets scolaires personnalisés, tels sont les objectifs des enseignants et les raisons pour lesquelles ils ont choisi d’enseigner à l’hôpital des Enfants. Composée de 4 professeurs des écoles titulaires de la spécialisation CAPA SH* et 2 enseignants du second degré titulaires de la spécialisation 2CA SH**, le centre scolaire a pour objectif d’aménager des temps de scolarisation, selon l’âge et les possibilités de chacun, dans les disciplines fondamentales.

© CHU Bordeaux Chaque enseignant en charge d’un ou plusieurs services est responsable du projet scolaire des élèves qui y sont hospitalisés. Avant de commencer le travail avec les enfants, le programme de la journée est défini en début de matinée suite à la prise de contact avec les établissements scolaires, à la récupération des documents de travail et en fonction des pathologies. Une fois le projet pédagogique établi, tous les élèves bénéficient d’environ 1h de cours particulier par jour pour leur permettre d’assurer une réinsertion scolaire sereinement.

Du CP à la terminale, en passant par les règles de conjugaison et la fonction logarithme, les enseignants adaptent leurs cours en fonction de l’âge et du niveau.

Continuer l’école à l’hôpital permet de rompre l’isolement car on leur demande d’être acteur pendant leur séjour. Ils sont éloignés physiquement de leur classe mais liés symboliquement grâce aux cours

précise Bruno Belly-Faux, professeur de lettres et d’histoire-géographie.

Les enseignants font un point quotidien avec les infirmières et les aides-soignantes de chaque service sur les disponibilités et l’état de santé des enfants. Ils en profitent également pour se présenter aux nouveaux arrivants afin d’obtenir quelques informations complémentaires sur leurs parcours scolaires et convenir des modalités de la prise en charge.

Comme à l’école, les parents peuvent suivre de près les avancées de leurs enfants. Continuer l’apprentissage et faire en sorte qu’il n’y ait pas de coupure dans la scolarisation est un vrai soulagement pour les parents.

Le CHU, ce n’est pas seulement le soin, on découvre petit à petit que l’hôpital des Enfants recrée un ‘semblant’ de vie normale. C’est rassurant de voir que l’on peut compter sur les enseignants et qu’ils sont un véritable moyen pour nos enfants de ne pas se replier sur eux-mêmes,

explique la mère d’un jeune patient.

En concertation avec les équipes soignantes et l’établissement scolaire d’origine, l’équipe du centre scolaire ne s’arrête pas là. En effet, les enseignants préparent le retour de l’enfant ou de l’adolescent et envisagent, si nécessaire, la mise en place d’une assistance pédagogique à domicile, intermédiaire entre l’hospitalisation et la reprise scolaire.
Source : CHU de Bordeaux
 

*Certificat d'Aptitude Professionnelle pour les Aides Spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap.
**Examen pour la Certification complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap destinée aux enseignants du second degré.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus