Coronavirus : certains des six malades dont un Bordelais pourraient sortir "dans les prochains jours"

Depuis le 24 janvier, six cas de patients contaminés par le nouveau coronavirus  repérés en France sont tous hospitalisés : un à Bordeaux et cinq à Paris, mais certains pourraient sortir "dans les prochains jours". 

Le Bordelais de 48 ans

    Le premier patient, âgé de 48 ans, est un Bordelais originaire de Chine, qui était rentré en France le 22 janvier en provenance de Chine où il était notamment passé par Wuhan où est apparu le virus fin 2019.
Il a été hospitalisé le lendemain à Bordeaux, après s'être présenté à SOS-Médecins avec toux et fièvre. La confirmation de sa contamination a été annoncée le 24 janvier.

Les malades hospitalisés à Paris

  
    Un couple de trentenaires chinois fait également partie des premiers cas annoncés le 24 janvier.
    L'homme de 31 ans et la femme de 30 ans originaires de Wuhan, sont arrivés en France le 18 janvier et sont hospitalisés à Bichat à Paris.

    Un octogénaire, puis sa fille
    Arrivé en France le 23 janvier, un Chinois de 80 ans originaire de la province de Hubei est en réanimation dans un état grave à l'hôpital Bichat à Paris. 
    Son "pronostic vital est engagé", a souligné vendredi le N.2 du ministère de la Santé, Jérôme Salomon, en notant que la longueur de son séjour en réanimation était un signe de la gravité de son état.
    Ce patient avait dans un premier temps consulté les urgences de l'hôpital européen Georges Pompidou le samedi 25 mais n'avait pas été repéré comme un cas suspect car il ne correspondait pas aux critères.
Il avait de la fièvre mais ni toux ni signe respiratoire et ne venait pas de Wuhan mais d'une ville à 400 km au nord.
    Il a ensuite développé des problèmes respiratoires qui ont motivé un changement de son classement et le test s'est révélé positif le 28 janvier.
    Le lendemain, la contamination de sa fille de 50 ans a été annoncée. On ne sait pas si elle était arrivée en France déjà malade ou si le virus lui a été transmis par son père sur le sol français.

    Un médecin contaminé en France
    Le sixième cas d'infection annoncé le 30 janvier est le premier cas avéré de transmission sur le sol français: il s'agit d'un médecin libéral qui a été contaminé dans l'Hexagone par un patient chinois venu le consulter, avant de se rendre à Taïwan où il a déclaré la maladie. Il est hospitalisé en isolement à la Pitié-Salpêtrière à Paris.

    Le chef de service des maladies infectieuses de cet hôpital, le professeur Eric Caumes, a indiqué à France 2 que ce patient suivait un traitement expérimental, basé sur des molécules utilisées "dans d'autres maladies virales".
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société