Coronavirus : toutes les célébrations religieuses sont annulées ce dimanche dans le diocèse de Bordeaux.

La cathédrale Saint-André à Bordeaux. Selon les lieux de culte, les célébrations auront lieu ou pas. La décision est laissée à la discrétion des curés dans les paroisses. / © MEHDI FEDOUACH / AFP
La cathédrale Saint-André à Bordeaux. Selon les lieux de culte, les célébrations auront lieu ou pas. La décision est laissée à la discrétion des curés dans les paroisses. / © MEHDI FEDOUACH / AFP

C'est une décision exceptionnelle. L'archevêque décide de l'annulation de toutes les célébrations de ce dimanche 15 mars dans le diocèse de Bordeaux.

 

Par Christine Le Hesran

Le diocèse de Bordeaux a pris une initiative exceptionnelle ce samedi soir 14 mars.
Mgr Jean-Paul James, archevêque de Bordeaux, suite à la déclaration du Premier Ministre et comme l'ont déjà décidé un certain nombre de curés et de responsables de communautés, confirme qu'aucune célébration publique ne pourra avoir lieu dans les églises ce dimanche 15 mars. En revanche, elles restent néanmoins ouvertes.

À partir de lundi 16 mars, et jusqu'à nouvel ordre, ni messes, ni baptêmes, ni mariages ne pourront être célébrés. Seules les obsèques pourront l'être.
 

Les consignes au sein des églises ►

  •  
  • Éviter de se serrer la main et de s’embrasser conduit, dans la liturgie, à s’abstenir du geste de paix.
  • Pour le lavabo, ne pas hésiter à utiliser une aiguière et de l’eau savonneuse.
  • S’il y a concélébration, les prêtres et autres ministres ne communient que sous le geste de l’intinction.
  • La communion eucharistique ne peut être donnée que dans les mains.
  • Recommander aux prêtres de se laver les mains après avoir donné la communion, même dans la main.
  • Vider les bénitiers présents dans l’église

Sur le même sujet

Les + Lus