Covid-19 : la vaccination s'accélère, la circulation du virus ralentit encore

15 % de la population a reçu une vaccination complète en Nouvelle-Aquitaine. L'ensemble des indicateurs épidémiologiques sont à la baisse, mais le taux d'incidence est toujours au-dessus du seuil d'alerte. "Il ne faut pas baisser la garde", prévient l'ARS Nouvelle-Aquitaine.

Parc des expositions à Bordeaux-Lac transformé en vaccinodrome anti-covid. Plus de 2800 personnes ont été vaccinées entre le 12 et le 14 mai 2021.
Parc des expositions à Bordeaux-Lac transformé en vaccinodrome anti-covid. Plus de 2800 personnes ont été vaccinées entre le 12 et le 14 mai 2021. © Margaux Dubieilh

Le ralentissement de la circulation virale se confirme dans la région avec une diminution de l’ensemble des indicateurs épidémiologiques, mais l’épidémie reste à un niveau toujours élevé, avec un taux d’incidence au dessus du seuil d’alerte de 50 / 100 000 habitants. 

Taux d'incidence à la baisse

Comme chaque semaine, l'Agence régionale de Santé publie les chiffres du virus dans notre région. "L'évolution du virus est très favorable", selon sophie Larrieu de l'ARS, "mais l'épidémie est toujours bien là et il fait rester vigilant par rapport à l'effet vaccination.". 

En semaine 18 (du 3 au 9 mai), 6168 nouveaux cas ont été confirmés dans la région, en baisse par rapport à la semaine précédente. Le taux d’incidence poursuit sa diminution (- 24 %) mais reste élevé puisqu'il est de 102,8 cas pour 100 000 habitants contre 135,2 en semaine 17. 

Le taux d'incidence a baissé de moitié en trois semaines en Nouvelle-Aquitaine.

Sophie Larrieu, Santé publique France


Le taux de positivité diminue également et passe sous le seuil d’attention de 5 % (3,7 % cette dernière semaine contre 5,4 % en semaine 17). Chez les personnes asymptomatiques, ce taux est de 2,2 % contre 16,6 % chez les symptomatiques.

Après la diminution observée au cours du mois d’avril, le taux de dépistage augmente légèrement cette dernière semaine et s’établit à 2 801 personnes testées pour 100 000 habitants contre 2 519 pour 100 000 habitants en semaine 17.

En semaine 18, le taux d’incidence poursuit sa diminution dans toutes les classes d’âge excepté chez les moins de 15 ans où il reste stable. Le taux le plus élevé est toujours observé chez les 15-44 ans (147,1 pour 100 000 hab.). Chez les moins de 15 ans, le taux de dépistage augmente fortement pour la deuxième semaine consécutive (+63 %) et atteint 3887 tests pour 100 000 hab. (contre 2383,5 en semaine 17).

Le taux de positivité est également en diminution dans toutes les tranches d’âge, avec des taux sous le seuil d’attention de 5 %.

Les chiffres du Covid du 12 avril au 9 mai 2021.
Les chiffres du Covid du 12 avril au 9 mai 2021. © ARS Nouvelle-Aquitaine

En semaine 18, le taux d’incidence poursuit sa diminution dans toutes les classes d’âge excepté chez les moins de 15 ans où il reste stable. Le taux le plus élevé est toujours observé chez les 15-44 ans (147,1 pour 100 000 hab.).
Chez les moins de 15 ans, le taux de dépistage augmente fortement pour la deuxième semaine consécutive (+63 %) et atteint 3887 tests pour 100 000 hab. (contre 2383,5 en semaine 17).
Le taux de positivité est également en diminution dans toutes les tranches d’âge, avec des taux sous le seuil d’attention de 5 %.

 

Hospitalisations et admissions en services de soins critiques

Au 11 mai 2021, 1 237 personnes sont hospitalisées pour COVID-19 en Nouvelle-Aquitaine, dont 246 en services de soins critiques (contre respectivement 1 378 et 283 la semaine précédente). Après une stabilisation, l’occupation des lits pour COVID-19 en Nouvelle-Aquitaine diminue cette dernière semaine. Parmi les patients hospitalisés, un peu plus de 60 % ont plus de 70 ans. Plus d’un tiers des patients (34,3 %) sont hospitalisés en Gironde.


Le nombre de nouvelles hospitalisations, en hausse depuis mi-mars, continue à diminuer cette dernière semaine avec 351 hospitalisations conventionnelles (contre 485 en semaine 17). Après la légère diminution observée en semaine 17-2021, le nombre de nouvelles admissions en services de soins critiques diminue fortement en semaine 18-2021, avec 79 nouvelles admissions contre 133 au cours de la semaine précédente.

La vaccination s'accélère

La région Nouvelle-Aquitaine se situe toujours parmi les régions avec les couvertures vaccinales les plus élevées après la Corse. Plus deux millions d'habitants ont été vaccinées. Au 11 mai 2021, 31,9 % des Néo-Aquitains (n=1 913 182) ont reçu au moins une dose de vaccin, soit une progression de +3,2 points en une semaine, et 15,2 % de la population (n=910 527) est complétement vaccinée.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 déconfinement confinement