Derrière les portes du Musée d'Aquitaine

Depuis 30 ans, le Musée d'Aquitaine accueille dans ses salles d'exposition des milliers d'années d'histoire... mais pas seulement. Le musée est aujourd'hui une grosse machine qui préserve, fait vivre et transmet sa passion de l'histoire humaine et de nos territoires d'ici et d'ailleurs.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Sur l'emplacement du couvent des feuillants où fut enterré Montaigne en 1592, le Musée d'Aquitaine a investit ce colossal bâtiment qui fut la Faculté de lettres à la fin du 19ème.
Un lieu riche d'histoire, de savoirs. Une tradition qui semble se perpétuer de jour en jour.

Ici, les visiteurs remontent le temps grâce au travail des médiateurs culturels qui s'adaptent à leur public qu'il soit jeune, âgé ou handicapé

Cécile Dumas fait partie des 5 médiateurs qui orchestrent avec le service culturel, le contenu des visites, des supports de présentation :

On a des oeuvres majeures comme la Vénus de Laussel ou la statue d'Hercule par exemple (...) Mais on s'intéresse aussi à la vie des sociétés dans les différentes époques. Comprendre comment on vivait en Aquitaine à la Préhistoire, l'Antiquité, le Moyen-Age ou le 18e.

Le Musée d'Aquitaine dispose de collections permanentes sur ces périodes historique mais propose aussi différentes expositions temporaires.
 

Préserver des fragments d'Histoire

Aidés des régisseurs et techniciens, ces conservateurs disposent de 3300 m² de réserves, véritables trésors : des estampes au grenier jusqu'aux collections extra européennes au sous-sol du musée…

Paul Matharan :

On doit avoir ici 5 ou 6000 objets (...). Sur l'ensemble du musée, 6 ou 700 000 objets. C'est impossible de montrer tout au public mais ça nous permet de renouveler les expositions, de les présenter dans des expositions temporaires et de travailler avec des chercheurs...


A l'arrière du musée, les ateliers permettent de reproduire, nettoyer et restaurer les pierres de la collections mais aussi de préparer d'autres expositions.
Les menuisiers planchent sur prochaine consacrée au tracé historique de la LGV. Tout comme les graphistes à l'étage qui fournissent tous les visuels.

Un savoir mais aussi une atmosphère appréciés des chercheurs et étudiants qui fréquentent par exemple  sa bibliothèque peu connue.

Attirer les plus jeunes

S'instruire sur le passé pour mieux comprendre notre histoire.
C'est aussi l'enjeu du musee qui cherche à attirer un public plus jeune avec une application "Quantum Arcana" téléchargeable gratuitement ou à utiliser sur les tablettes que fournit le musée aux visiteurs.

Une visite ludique pour capter l'attention des plus jeune ou à utiliser en famille.

De la pédagogie et beaucoup d'énergie à transmettre l'histoire humaine, pour ce musée à peine trentenaire.
Il est désormais une institution de Bordeaux qui reçoit près de 150 000 visiteurs, chaque année.

Regardez le reportage de Catherine Bouvet et Nicolas Pressigout.


Depuis 30 ans, le Musée d'Aquitaine accueille dans ses salles d'exposition des milliers d'années d'histoire... mais pas seulement. Le musée est aujourd'hui une grosse machine qui préserve, fait vivre et transmet sa passion de l'histoire humaine et de nos territoires d'ici et d'ailleurs.