Deux centres de dépistages gratuits ouvrent à Bordeaux dans les quartiers les plus touchés par l'épidémie

Ce sont les premiers centres ouverts au coeur de la ville de Bordeaux, au plus près des habitants, aux Chartrons et au Grand-Parc. Deux quartiers où sont concentrés plus de la moitié des cas de covid-19.

Dès l'ouverture des dizaines de personnes attendaient pour se faire tester dans ce centre de dépistage installé à l'école Condorcet dans le quartier du Grand-Parc à Bordeaux
Dès l'ouverture des dizaines de personnes attendaient pour se faire tester dans ce centre de dépistage installé à l'école Condorcet dans le quartier du Grand-Parc à Bordeaux © D.Mazeres/F3Aquitaine
"Franchement c'est parfait, c'est tranquille" témoigne Karim, un trentenaire du Grand-Parc, l'un des premiers à être venu se faire dépister dans le tout nouveau centre ouvert ce vendredi matin. "Heureusement qu'il y a ça pour que tout le monde puisse faire le test. C'est important. Moi je suis passé devant et je suis venu le faire directement".

Comme Karim, les candidats au test étaient nombreux, dès l'ouverture, à 9 heures.

"Le dépistage est extrêmement important, nous invitons un maximum de personnes à le faire" explique l'une des responsables du centre installé à l'école maternelle Condorcet. "Depuis trois semaines on voit frémir les chiffres en Nouvelle-Aquitaine et en Gironde. A Bordeaux, plus de 50% des cas sont situés au Grand-Parc et aux Chartrons. C'est là, au plus près de la population locale, que nous avons ouvert les deux centres de dépistage".
 

Les habitants n'ont pas besoin de prendre rendez-vous et aucune ordonnance ne leur sera demandée. Le test est gratuit. Il suffit de laisser ses noms, prénoms et coordonnées téléphoniques. En cas de résultat positif, la personne sera recontactée et son entrourage invité lui aussi à passer le test.
 
Deux centres de dépistages gratuits ouvrent à Bordeaux dans les quartiers les plus touchés par l'épidémie


Le deuxième centre ouvert en coeur de ville est installé sous la halle des Chartrons.
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter