• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Direct : suivez le 12e samedi de mobilisation des gilets jaunes à Bordeaux

Les motards toujours présents au départ du cortège, samedi à 14h. / © F3 Aquitaine
Les motards toujours présents au départ du cortège, samedi à 14h. / © F3 Aquitaine

Ce samedi 2 février, une nouvelle mobilisation des gilets jaunes est prévue à Bordeaux. Mais les "gilets roses" et les "stylos rouges" sont aussi de la partie. Suivez les événements en direct sur cette page.

Par Margaux Dubieilh

Gilets jaunes, gilets roses, stylos rouges... de nombreuses manifestations sont prévues ce samedi 2 février à Bordeaux.
 

Cet article est actualisé au fur et à mesure de la journée :


19h: le calme semble revenu à la Victoire et cours de la Marne. Au total, 17 personnes ont été interpellées. Pascal Zudas était sur place lors des affrontements entre gilets jaunes et forces de l'ordre :
 
La situation était calme de nouveau vers 19h.



18h20: place de la Victoire, des bombes lacrymogènes ont été envoyées par les forces de l'ordre. Les tensions se concentrent là et sur le cours de la Marne.

17h40 : des gilets jaunes interpellés cours Alsace Lorraine. Comme chaque samedi, la manifestation dégénère en fin d'après-midi.
 


17h : les tensions continuent à Bordeaux. Notamment cours Alsace Lorraine, où un départ de feu a eu lieu sur une voiture.
 


16h47 : Philippe Poutou et des salariés de Ford sont présents avec les gilets jaunes. Ils arborent des t-shirts pour illustrer leur bras de fer avec le géant américain.
 


16h40 : des échanges de projectiles ont eu lieu. Certains gilets jaunes vont se réfugier cours Pasteur pour éviter les gaz lacrymogènes.
 


16h : une partie des gilets jaunes est arrivée place Pey-Berland. Ils font face aux forces de l'ordre.
 
© P.Zuddas
© P.Zuddas
 



15h30 : le cortège se divise. Certains gilets jaunes veulent retourner à la place de la Bourse, d'autres veulent tenter de se rendre sur la place Pey-Berland.


14h50 : les gilets jaunes arrivent cours d'Albret. Pour le moment, le cortège avance dans le calme.
 



14h45 : les manifestants remontent le cours de Cursol. D'après France Bleu Gironde, ils seraient près de 4500. La préfecture n'a pas encore souhaité communiquer sur les chiffres.
 




14h15 : direction le cours Victor Hugo pour les gilets jaunes, qui entament leur marche.
 


14h: les gilets jaunes sont moins nombreux que les samedis précedents. D'après nos reporters sur place, il y aurait entre 1000 et 2000 personnes au départ de la manifestation. Certains gilets jaunes auraient affirmé que le parcours du cortège a été modifié afin d'éviter la place Pey-Berland, principal point de tension.
 


13h30 : les street médics se mettent en place pour venir en aide aux éventuels blessés.
 



13h : les gilets jaunes commencent à affluer place de la Bourse, lieu de rassemblement principal.
 


12h30 : les trams sont interrompus dans le centre-ville de Bordeaux. Les bus ont été déviés.
 


11h : la mobilisation commence avec les "gilets roses". Une cinquantaine d'assistantes maternelles se sont donné rendez-vous place de la Victoire pour manifester contre une réforme en cours de l'assurance chômage : la baisse du montant des allocations entre deux contrats de garde d'enfants.
 

Écoutez l'une d'entre-elles :
 
Les assistantes maternelles dans les rues de Bordeaux ce samedi
 

Ce qui est prévu :

De nombreuses manifestations sont prévues dans la capitale girondine ce samedi, à commencer par celles des gilets jaunes. Un premier rassemblement est prévu place de la Bourse à 13h, en hommage aux "gueules cassées", les personnes ayant été blessées depuis le début de la mobilisation. Il devrait concentrer le plus gros des manifestants.

D'autre événements ont été crées sur les réseaux sociaux et pourraient donner lieu à d'autres rassemblements à 13h au parc des Expositions et en nocturne dès 19h au Grand Parc. 

Mais d'autres manifestations en marge du mouvement des gilets jaunes sont prévues : comme celle des "gilets roses", les assistantes maternelles en colère contre l'assurance chômage, réunies le matin sur la place de la Victoire à l'appel d'un collectif girondin.

Les "stylos rouges" ont aussi prévu de se rassembler devant le rectorat de Bordeaux à 13h. Ces professeurs en colère aimeraient une revalorisation sociale et financière de leur métier. Ils ont décidé de mettre de côté tout symbole d'appartenance politique ou syndicale.




 

Sur le même sujet

Amélie Mierger aux Championnats du monde

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer