Disparition de Léana : la jeune fille de 15 ans retrouvée à Bordeaux, un homme soupçonné de proxénétisme aggravé placé en détention

Après avoir disparu de son domicile familial dans l'Essone le 14 avril, la jeune fille a été retrouvée saine et sauve à Bordeaux jeudi dernier. L'homme de 19 ans qui l'accompagnait a été placé en détention provisoire, en attente de son procès pour proxénétisme aggravé.

La disparition inquiétante de Léana, portée disparue depuis le 14 avril à Draveil dans l'Essone, en Ile-de-France, avait fait le tour des médias et des réseaux sociaux ces dernières semaines. La jeune fille a été retrouvée à Bordeaux, le 27 avril, en compagnie d'un jeune homme. Sur Facebook, sa mère a annoncé le retour de l'adolescente chez elle, dans l'Essonne, "secouée et fatiguée, mais en bonne santé". 

Selon le parquet, qui confirme une information révélée par Sud-ouest, l'homme de 19 ans, né en 2004, serait l'ex-petit ami d'une copine de Léana. Ils se seraient retrouvés à Bordeaux après la fugue de l'adolescente. C'est lui qui aurait réservé et payait l'appart-hôtel situé à Bordeaux Lac, devant lequel la jeune fugueuse a été retrouvée.
Lors de son audition, la jeune fille a affirmé ne pas s'être prostituée. Mais des préservatifs retrouvés sur les lieux, et une annonce proposant des services sexuels ont mis les enquêteurs sur la piste d'une prostitution de mineur. 

Proxénétisme aggravé

Le jeune homme, lui aussi originaire de la région parisienne, a été incarcéré dans le cadre d'une comparution à délai différé, en attente de son expertise psychiatrique. Il sera jugé mercredi 28 juin pour proxénétisme aggravé.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité