Cet article date de plus de 3 ans

Emprunter une oeuvre d'art grâce à l'artothèque de Pessac

L'artothèque de Pessac, gérée par l'association "les arts au mur", fête ses 15 ans en novembre. Depuis sa création l'artothèque est devenue un lieu d'art contemporain original et grand public grâce à son mode d'action : le prêt des oeuvres de sa collection.
l'une des oeuvres de Guillaume Pinard exposé à l'artothèque de Pessac jusqu'à 03/02/2018.
l'une des oeuvres de Guillaume Pinard exposé à l'artothèque de Pessac jusqu'à 03/02/2018. © France3 Aquitaine
Des yeux qui vous observent, comme l'impression que ce sont les tableaux qui vous regardent à 360 degrés.

Où la ronce croissait, on a planté des roses est la dernière exposition de  Guillaume Pinard. Créée pour les 15 ans de l'artothèque de Pessac, l'artiste nantais a réalisé 40 portraits spécifiquement pour le lieu. 

Où la ronce croissait, on a planté des roses


Corinne Veyssier, co-directrice artistique  rappelle le fonctionnement de l'artothèque de Pessac 

Il y a 5 expositions qui sont organisées par an, dont une soutenue par la DRAC d'Aquitaine comme celle de Guillaume Pinard. 


Mais la particularité de l'artothèque, c'est qu'elle vous permet aussi d'emprunter certaines oeuvres, celles stockées dans sa réserve.  Depuis 2002, l'artothèque a rassemblé une collection de 920 œuvres d'art graphique. Chaque année, de nouvelles pièces sont acquises grâce au soutien financier municipal. Une collection qui se construit dans le temps explique Anne peltriaux,  la directrice

C'est une collection d'oeuvres sur papier, toutes originales, constituée de photos plasticiennes, de dessins, d'estampes, de peintures sur papier


 A vous de choisir celles qui vous plaisent le plus.  L'adhésion coûte 50 euros par an et 10 euros supplémentaires par prêt.
Établissements hospitaliers et carcéraux, universités, écoles sont des emprunteurs réguliers L'artothèque prête 16 00 œuvres par an

Sa philosophie : faire sortir l'art hors de ses murs

durée de la vidéo: 01 min 56
Sortir l'art de ses murs



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture art