En Gironde, plusieurs mois d'attente pour passer l'examen du permis de conduire

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR avec Julie Chapman

À cause de l'embouteillage provoqué par la crise sanitaire, ainsi que la mise en place d'une nouvelle plateforme de réservation des créneaux, les délais d'attente pour le passage de l'examen du permis de conduire sont très longs en France, et notamment en Gironde.

Aujourd'hui, environ 6.000 candidats attendent une date d'examen pour passer leur permis de conduire en Gironde et devront attendre plusieurs mois avant de pouvoir obtenir un rendez-vous avec un inspecteur, contre deux semaines auparavant. Un allongement considérable des délais, principalement imputable à la crise sanitaire. 

"On est en manque d'inspecteurs depuis longtemps, et évidemment, la crise sanitaire a aggravé la situation. On n'a pas fait passer d'examen pendant trois mois, et la reprise a été compliquée", déplore Sandra Carasco, présidente de l'UNIC 33, le syndicat des auto-écoles indépendantes. "Il n'y a pas eu de rattrapage, donc on a pris du retard" ajoute-elle. 

Aujourd'hui, il faut attendre six mois à Bordeaux pour avoir une place d'examen

Sandra Carasco, gérante d'auto-école et présidente de l'UNIC 33

"On a énormément d'élèves en fin de formation, avec une quarantaine d'élève en attente de premier passage" indique Anais Lainé, monitrice chez City'Zen. Pour aider les élèves à garder le niveau, l'auto-école leur propose de passer à la conduite surpervisée. "Sinon, on essaie d'étaler les heures, de leur dire de prendre une heure toute les semaines". 

Evren va pouvoir se présenter à l'examen le 20 août prochain. "Ça fait trois mois que j'attends pour une date." Le jeune homme doit absolument obtenir son permis cet été. "J'ai eu mon BTS, je passe le permis pour pouvoir commencer à travailler à la rentrée. Si je ne l'ai pas pour septembre, ça va être compliqué." 

Crise sanitaire et nouvelle plateforme 

"Au retard et au problème de place, s'ajoute une double peine" estime Sandra Carasco. Car en Aquitaine, une nouvelle plateforme d'attribution des créneaux d'examens est en cours de déploiement, après avoir été testée en Occitanie. 

Jusqu'à présent, les places étaient accordées directement aux auto-écoles par la préfecture. "Il n'y en avait pas beaucoup, mais au moins tout le monde en avait un petit peu."

Aujourd'hui, pour se voir attribuer des places pour leurs élèves, les moniteurs d'auto-école ou les candidats doivent se connecter à RdvPermis, où les places sont très disputées. "Il faut se connecter à des heures précises, [...] si vous n'êtes pas là à l'heure, vous n'avez plus de places, il faut cliquer le plus vite possible. Vous prenez ce qui reste, même si parfois ce sont des places à 100 kilomètres de l'auto-école" souligne Sandra Carasco. 

"La situation est devenue ingérable" 

Avec l'attribution de places au compte-goutte, impossible aussi pour les gérants d'auto-école de réserver plusieurs passages d'examen pour la même journée et l'accompagnement de plusieurs élèves, afin de rationaliser leurs déplacements. 

"Économiquement, les auto-écoles indépendantes ne vont pas survivre. Pendant que vous allez quatre heures amener un candidat passer le permis, vous ne donnez pas de leçons de conduite !" dénonce la présidente de l'Unic 33, qui ne voit aucune perspective d'amélioration dans les mois à venir. 

 

→ regardez le reportage de Julie Chapman et Sebastien Delalot : 

durée de la vidéo: 01 min 47
En Gironde, plusieurs mois d'attente pour passer l'examen du permis de conduire