Incendies en Gironde : quatre ans de prison ferme, en appel, pour l'incendiaire du Teich sur le bassin d'Arcachon

Publié le

Un homme de 36 ans a été condamné ce mardi 21 mars 2023 par la cour d'appel de Bordeaux à quatre ans de prison pour le départ d'un incendie de forêt sur la commune du Teich en septembre 2022. La peine a été doublée après le premier jugement.

Le box est resté vide aujourd'hui. Damien Bergey n'a pas été extrait de prison pour entendre le jugement de la cour d'appel ce mardi 21 mars qui double sa peine, conformément aux réquisitions de l'avocate générale.

"On entame une longue période de détention qu'il va falloir mettre à profit, les soins notamment car c'est l'objet premier de mon client pour se réinsérer parfaitement à l'issue de sa détention" a affirmé son avocate, Me Chloé Vidal.

En première instance, en novembre, le prévenu avait expliqué avoir mis le feu par dépit, alcoolisé, après qu'un juge ait refusé son aménagement de peine. Le parquet avait fait appel de la décision.   

La cour d'appel confirme le premier jugement et le reconnait coupable d'un incendie au Teich en septembre 2022. Il devra payer aussi une amende de 500 euros aux pompiers de Gironde. 

La peine a été doublée et c'est un message fort à l'attention de ceux qui pourraient avoir envie de déclencher des incendies. Il faut se rappeler qu'on est encore en période de sécheresse.

Maître Guillaume Sapata, avocat du service d'incendie de Gironde

France 3 Aquitaine

Récidiviste, Damien Bergey, décrit par l'expert psychiatre comme quelqu'un d'immature, a déjà été condamné à trois reprises pour des faits similaires. Les peines se cumulant, il devrait rester en prison jusqu'en 2028.

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité