CARTE. Flamme olympique : parcours, porteurs... Ce que l'on sait de son passage en Aquitaine

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

La flamme olympique traversera trois départements aquitains : les Pyrénées-Atlantiques, la Gironde et la Dordogne, respectivement le 20, 22 et 23 mai. Chaque relayeur parcourra environ 200 mètres. Certains noms viennent d'être dévoilés.

Uma Schevenels, Chloé Pallaro, Lola Chagneau ou encore Yan-Ali Silue, ces Aquitains vous sont sûrement inconnus ajourd'hui, mais ils viennent tous d'être désignés pour porter la flamme olympique en mai prochain.

Sportif, championne d'éloquence ou jeune Ivoirien arrivé en France comme mineur isolé, ils font partie des 11.000 personnalités et anonymes sélectionnés dans l'Hexagone et en Polynésie Française. 

Comment ont-ils été sélectionnés ?

Pour être porteur de la flamme, certains ont été désignés en raison de leur discipline sportive comme la skateuse Uma Schevenels. D'autres ont été choisis par les financeurs du passage de la flamme comme le département de la Dordogne. C'est le cas de Valérie Galli, l'ancienne épéiste (équipe de France de 1987-2000), du coureur de trail Paul Mathou, ou du marathonien Yohan Durand, licencié à Bergerac.

Les villes de Périgueux, de Libourne ou encore le département des Pyrénées-Atlantiques ont eu aussi droit à un quota. Pour les Pyrénées-Atlantiques, qui ont mis sur la table 180.000 euros, six porteurs officiels et trois remplaçants ont été annoncés aujourd'hui. L'Orthézien, athlète unijambiste, Guy Amalfitano ou la cheffe cuisinière étoilée basque Andrée Rosier en font partie.

Reste tout de même quelques inconnus. L'organisateur Paris 2024, les sponsors de l'événement Coca Cola, la Banque Populaire ou encore la Caisse d'Epargne doivent donner leurs noms prochainement. 

Le passage de la flamme dans chaque commune ?

Dans les Pyrénées-Atlantiques, la flamme passera le 20 mai dans huit communes. Elle sera allumée à 8 heures à Biarritz, passera par Anglet, Saint-Jean-de-Luz, Bayonne, Hasparren, Orthez, Arette et Pau. Dans la cité paloise, ville finale de cette journée olympique, le flambeau "doit être allumé vers 19h30".

Ils seront entre "110 et 120 porteurs" selon le département. Comme tous les relayeurs de France, "chacun fera environ 200 mètres". 

Dans certaines communes, comme Arette et Hasparren, "il y aura des convois hybrides avec la flamme sur 1 à 1,2 kilomètre, entourée par 15 à 20 véhicules". À Orthez, le parcours sera de quatre kilomètres, cinq à six kilomètres à Biarritz, huit à neuf kilomètres à Pau. Dans ses villes, une quarantaine de véhicules accompagneront le symbole de l'olympisme.

En Dordogne, ils seront une centaine à marcher, flamme en main. Ils passeront par sept communes. La flamme olympique commencera son périple périgourdin par Bergerac dès 8 h 30.  Elle passera ensuite par Saint-Aulaye pendant 20 minutes, Sarlat, Nontron, Montignac-Lascaux, Agonac puis enfin Périgueux. L'allumage du chaudron aura lieu en fin de journée, aux alentours de 19 h 30, sur le site de célébration, installé place Tourny.

Enfin en Gironde, elle passera à Saint-Emilion, Libourne, Le Bouscat, Mérignac, Pessac, Bordeaux, Lormont et Cenon.

Les relais collectifs à Biarritz, Pau, Lascaux IV et Bordeaux

Des relais collectifs se feront dans les grandes villes étapes, autour de champions. À Biarritz, par exemple, le 20 mai, les surfeurs feront un relais collectif sur la côte basque. Ils seront 24, avec pour capitaine Antoine Delpero, le triple champion du monde de Longboard. À Pau, pour finir le passage de la flamme olympique dans les Pyrénées-Atlantiques, c'est autour la kayakiste d'Anne-Lise Bardet que se fera le relais.

Le 22 mai en Périgord, c'est à Lascaux que se déroulera ce relais collectif autour de Paolo Bois-Rolet.

Enfin en Gironde, le skate board sera à l'honneur avec Vincent Milou, le Landais plusieurs fois champion de France. Un relais collectif avec un scénario propre et plusieurs skateurs. Autre groupement de 24, autour du hockey sur gazon et son champion Jean-Luc Darfeuille. Il a participé aux Jeux olympiques de 1972. 

Dans trois mois, l'esprit des Jeux olympiques s'empara de toutes ses villes de notre région, de quoi promouvoir le sport sur tout le territoire.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité