Foot : quatrième défaite consécutive pour Bordeaux face à Angers (0-1)

Les Girondins affrontaient le SCO Angers au Stade Matmut Atlantique samedi 4 mai. Sans vraiment briller, ils ont essuyé une quatrième défaite d'affilée et ne sont pas assurés du maintien, à trois journées de la fin de la saison régulière.

Ce n'est pas une rencontre qui restera dans les annales. Et pourtant, elle enfonce un peu plus les Girondins de Bordeaux dans le bas de tableau. Les voilà qui essuient une quatrième défaite consécutive, et qui terminent à la 14e place du classement provisoire.
 

Deux tirs cadrés, pas de filet

Maladroits et fébriles, les Bordelais n'ont pas vraiment fait peur aux Angevins. Deux tirs cadrés de Yassine Benrahou (titularisé en ligue 1 pour la première fois) qui n'ont pas envoyé le ballon dans le filet adverse...et c'est à peu près tout. Malgré leur domination territoriale, les Marine et Blanc n'étaient pas assez incisifs sur ce match.

Le SCO Angers n'a pas non plus livré une prestation incroyable, mais juste avant la mi-temps, Stéphane Bahoken coupe le centre de Flavien Tait et marque le seul but de la rencontre, surprenant des Girondins bien effacés en défense.
 


Le maintien se fait attendre

Et maintenant ? Bordeaux doit décrocher une victoire pour être sûr d'être maintenu en Ligue 1. En effet, Caen (18e) a obtenu le nul à Guingamp le même jour et Dijon (19e) peut revenir à sept points s'il gagne sa rencontre ce dimanche face à Nantes. Il ne reste que trois journées avant la fin de la saison :  la semaine prochaine, les Girondins se déplaceront à Lille, second du classement. Ils devront livrer une prestation bien au dessus que cette dernière face à Angers.
 
 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité