Football Ligue 1: Marseille tenu en échec par Bordeaux, "un super coup !" se réjouit la recrue Pembélé auteur du 1er but

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cendrine Albo

Les girondins de Bordeaux menés 2 - 0 à la mi-temps ont réussi à égaliser après le retour des vestiaires. Remobilisés par leur coach Vladimir Petkovic. La jeune recrue du PSG Timothée Pembélé et Rémi Oudin offrent le 1er point de la saison à leur équipe lors de ce match de clôture de la 2e journée.

Qui aurait parié sur un tel résultat ? Les marines et blancs ne ramènent certes pas de victoire mais ce match nul, 2 - 2, devant 50 000 supporters marseillais qui retrouvaient ce dimanche 15 août leur stade et leur équipe après 18 mois de privation, est un petit exploit.

Peu convaincants en première période, les girondins ont fait preuve de solidarité et osé prendre quelques risques au retour des vestiaires.

L'OM ouvre le score à la 34e minute par Under, puis Payet, aux anges, offre un 2e but à son équipe pour son premier match à domicile. Le Vélodrome est survolté.

A la pause, le jeune Timothée Pembelé, tout juste 18 ans, prêté par le PSG et arrivé quelques jours auparavant à Bordeaux, entre sur le terrain. En bon "titi" parisien il part à l'offensive côté droit et marque dès la 51e minute.

"Le coach nous a bien parlés au vestiaire, il fallait se remobiliser. On est revenus sur le terrain avec la dalle" expliquera t-il à l'issue du match.

 

 

Marseille, désorganisé, commence à tanguer et à concéder des corners. 

Sur le troisième consécutif, Toma Basic a vu Rémi Oudin, absolument seul à l'entrée de la surface. Il égalise d'une parfaite reprise du gauche, nous sommes à la 57e minute, les 170 supporters bordelais exultent.

Il n'y aura pas d'autres but jusqu'à la fin de la rencontre.
 


    

"C'est un super coup" s'est réjouit Timothée Pembélé qui a apprécié l'ambiance à son arrivée à Bordeaux. "Ils m'ont bien accueilli. J'avais à coeur de faire une bonne première, c'est réussi. Sur la dernière action, j'ai contrôlé, j'étais un peu trop serein, je me suis accroché. Mais je suis content de faire match nul ici."

Même satisfaction pour l'autre buteur du match, Rémi Oudin qui semble voir se dessiner un esprit d'équipe.

"On a su mentalement et techniquement bien revenir au score. On vit bien ensemble. On est en train de créer un groupe. On a fait les efforts les uns pour les autres, on l'a bien vu" assure t-il.

"A la mi-temps, on était mené 2-0 mais tout n'était pas à jeter. Le coach nous a dit de rester calme. Les cadres aussi ont parlé. Revenir au score après avoir eu deux buts de retard va nous servir mentalement. Mais on sait que ce qu'on travaille ne se mettra pas en place en une semaine. On va commencer à se mettre en route et à comprendre ce que le coach et le staff demandent".


    
Reste à montrer que cette solidarité et soif de vaincre ne s'appliquera pas qu'aux matchs "de gala", comme cela a trop souvent été le cas du côté des bordelais.

Le coach Valdimir Petkovic s'est en tous cas montré lui aussi satisfait même s'il aurait préféré une victoire. "Nous avons joué avec de la discipline, avec la tête, avec de la positivité, en essayant d'aller de l'avant" dit-il dans une vidéo twittée par les Girondins.

 

 

A confirmer donc dès dimanche prochain au stade Matmut avec la réception d'Angers