Gironde : départ de feu sur le site de l'usine Michelin à Bassens

Le feu a pris sur une fuite d'hydrocarbures très tôt ce matin. Une trentaine de véhicules de pompiers est restée positionnée en renfort aux abords du site classé Seveso. Le feu qui n'a pas fait de blessé est éteint.
© Christine Le Hesran
Les pompiers ont été appelés peu avant 5 heures ce matin. Un incendie s'est déclaré sur une fuite de tuyauteries contenant des produits solvants  au sein de l'usine Michelin de Bassens
Le feu a été circonscrit avec les moyens de l'entreprise, qui a mis en œuvre quatre lances canon.


Un important dispositif de pompiers, comprenant une trentaine d'engins, restait néanmoins positionné aux abords de l'usine, afin de contenir une éventuelle montée en puissance.
A 9 heures ce mercredi, la préfecture a communiqué sur l'incendie, précisant qu'il était désormais éteint et n'avait pas fait de blessé à l'exception de deux membres du personnel incommodés.
 

Site Seveso

L'usine de chimie Michelin à Bassens emploie 420 personnes. Elle est spécialisée dans la fabrication de l'élastomère, un caoutchouc de synthèse qui sert à réparer les pneus. La soixantaine d'hectares du site sont classés "Seveso seuil haut", c'est à dire présentant des risques d'accidents majeurs. 
 

Mesures de toxicité

Selon la préfecture, les mesures de toxicité n'ont pas relevé la présence de solvants dans l'air ambiant. "Les conséquences se limitant au périmètre de l'établissement sans gêne pour la population avoisinante".
Les unités de production du site ont été mises à l'arrêt.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers seveso économie industrie