Gironde : il braque un conducteur qui venait de le dépasser avec un pistolet

Il n'aurait jamais dû faire ce dépassement en queue de poisson sur l'A10. Même si cela relevait d'une inattention. Il s'est retrouvé avec une arme pointée sur lui. Et s'en sort avec une énorme suée froide. L'automobiliste énervé a été interpellé.
illustration.
illustration. © Pixabay
Les faits remontent à la semaine dernière.

Mercredi, un agent employé dans un hôpital bordelais emprunte l'autoroute A10 pour rentrer chez lui en direction du nord du département.

Alors qu'il roule sur l'autoroute A10, il dépasse une voiture et se rabat un peu trop vite. Cela "oblige l'autre automobiliste à freiner pour éviter la collision" expliquent les gendarmes. 

L'homme, très énervé, comme certains peuvent l'être parfois au volant d'un véhicule motorisé, rattrappe celui qui a osé l'obliger à freiner. Une fois à sa hauteur, il brandit un pistolet. Il s'agit d'"une réplique à bille du PA MAS G1", l'arme automatique utilisée par la gendarmerie.

Effrayé, le conducteur menacé freine d'un coup puis ralenti.
 

C'est un peu plus loin sur la route, à hauteur de Cavignac, que ce dernier aperçoit de nouveau la voiture du conducteur armé, garée. Il décide alors de prévenir les forces de l'ordre. 

Les gendarmes de Blaye et St-Savin, qui ont posté cette histoire sur leur page facebook, interpellent l'individu. Ils retrouvent le pistolet dans sa voiture ainsi qu'une matraque télescopique comme ils le montrent sur cette photo.
 
Les armes retrouvées dans la voiture du conducteur menaçant
Les armes retrouvées dans la voiture du conducteur menaçant © Gendarmerie33

L'homme a reconnu les faits en garde à vue, il va faire "l'objet d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité" précisent les gendarmes.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité autoroute