Girondins : suspension confirmée pour Malcom

Malcom avait simulé et obtenu un pénalty face à Lyon le 28 janvier / © NICOLAS TUCAT / AFP
Malcom avait simulé et obtenu un pénalty face à Lyon le 28 janvier / © NICOLAS TUCAT / AFP

Le milieu offensif des Girondins de Bordeaux ne jouera pas vendredi soir à Monaco. Le CNOSF a confirmé sa suspension de deux matchs pour simulation.

Par Nicolas Morin

C'est une mauvaise nouvelle pour Bordeaux. Alors que le club espérait la présence de Malcom pour le déplacement important en Principauté vendredi soir, il devra encore se passer de son meilleur joueur.
Le Comité National Olympique du Sport Français a confirmé cet après-midi la suspension de deux matchs ferme, prononcée en appel à l'encontre du joyau brésilien par la commission de discipline de la fédération française de football.

Le club avait fait appel

Même si l'avis du CNOSF  n'est que consultatif, c'est un revers pour les Girondins qui doivent aujourd'hui regretter d'avoir fait appel.
A l'origine, pour sa simulation ayant entraîné le penalty et le deuxième but de son équipe contre Lyon le 28 janvier, le meilleur joueur bordelais avait écopé d'un match ferme et d'un match avec sursis. Mais les dirigeants avaient estimé qu'il y avait deux poids deux mesures et ils avaient donc fait appel. En effet, pour une simulation similaire à celle de Malcom lors d'une rencontre à Toulouse, le Lyonnais Mariano n'avait pas été suspendu.

Déjà privé du match contre Nice dimanche dernier, Malcom purgera donc demain soir son deuxième et dernier match de suspension. Un handicap important pour son équipe chez le champion de France en titre. 

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus