Greta Thunberg, Camille Etienne, Pierre Hurmic : pourquoi ils manifestent tous à Bordeaux ce dimanche

Ce dimanche à Bordeaux est prévue une grande mobilisation contre les nouveaux forages pétroliers demandés par la société canadienne Vermilion, sur le bassin d'Arcachon. Le maire de Bordeaux, mais aussi les militants écologistes Camille Etienne et Greta Thunberg sont attendus au rassemblement.

C'est un projet qui fédère contre lui de nombreux défenseurs de l'environnement. Ce dimanche 11 février, à Bordeaux, un nouveau rassemblement est prévu contre les huit nouveaux forages pétroliers de la Teste-de-Buch, demandés par la société Vermilion.

Un grand rassemblement à Bordeaux

Les associations Extinction Rébellion, ou encore Greenpeace ont dores et déjà appelé le plus grand nombre à se mobiliser place de la Victoire à Bordeaux.

Le maire EELV de Bordeaux, Pierre Hurmic, a fait savoir qu'il se joindrait aux manifestants. "Nous venons d’apprendre que pour la première fois de l’Histoire, le seuil des 1,5 degrés de réchauffement de la planète ont déjà été dépassés sur les douze derniers mois"  justifie l'édile dans un communiqué. Notre maison brûle, et nous devrions autoriser de nouveaux pyromanes ? " 

Ce serait folie que de permettre ces nouveaux forages.

Pierre Hurmic

Maire de Bordeaux

Le maire de Bordeaux peut compter sur des soutiens de poids, parmi lesquels Camille Etienne. La militante écologiste est également attendue sur le parcours, qui reliera la place de la Victoire au Miroir d'eau. Elle a grandement participé à porter la question de ces forages au niveau national, notamment en abordant le sujet lors d'une émission sur France info. Un extrait de la vidéo, relayé sur Instagram, cumule à ce jour 1,2 million de vues.

Autre figure du militantisme écologie : la militante Greta Thunberg a annoncé ce samedi qu'elle serait également au rendez-vous ce dimanche. La jeune activiste suédoise se trouvait ce samedi avec les opposants au projet d'autoroute A69 entre Toulouse et Castres. 

Du pétrole exploité jusqu'en 2040

La société canadienne Vermillion a obtenu, fin 2023, à l'issue d'une enquête publique, l'autorisation de forer huit nouveaux puits de pétrole dans la forêt de la Teste-de-Buch. Les zones, concernées, situées sur le bassin d'Arcachon sont déjà exploités dans le cadre d'une activité pétrolière. Mais cette autorisation, qui doit encore être validée par la préfecture de la Gironde, donne l'occasion pour l'entreprise de "sécuriser ses gisements et de les exploiter jusqu'en 2040".

Un discours qui n'est pas de nature à rassurer les défenseurs de l'environnement, qui voient un "non sens écologique" dans cette décision de poursuivre l'extraction pétrolière. De nombreux élus girondins s'en sont ouvertement émus. Le conseiller régional Vital Baude y voit un "manque de sérieux et une irresponsabilité". Marie Toussaint, tête de liste EELV aux élections européennes, a, elle, qualifié le projet "d'aberration". Plusieurs rassemblements ont déjà réuni les opposants, qui se sont notamment réunis devant la sous-préfecture d'Arcachon, ou encore, allongés sur la dune du Pilat en signe de protestation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité