Grève du 7 mars contre la réforme des retraites : les perturbations à prévoir dans les transports en Aquitaine

Les syndicats promettent de "mettre la France à l'arrêt" en ce mardi 7 mars 2023. La mobilisation contre la réforme des retraites sera très suivie dans le secteur des transports. Voici à quoi s'attendre à Bordeaux, Bayonne, Pau, Mont-de-Marsan et Périgueux.

Alors que le projet de loi sur la réforme des retraites est actuellement étudié au Sénat, la mobilisation à son encontre se poursuit ce 7 mars. Les syndicats ont annoncé vouloir "mettre la France à l’arrêt" pour protester contre la réforme voulue par le gouvernement. Une journée de grève qui s’annonce très suivie partout en France, dans les écoles, le secteur des énergies et celui des transports. Un mardi noir en prévision ? Le point sur les perturbations dans les transports en Aquitaine.

Le trafic SNCF très perturbé

Côté trains, aucun Intercités ne devrait circuler sur l’ensemble du pays a quelques exceptions près comme la ligne Toulouse-Hendaye avec des cars de substitution, a ainsi annoncé la SNCF. Pour les TER, 1 train sur 5 est annoncé en moyenne sur tout le pays, tout comme les TGV sur l’axe Atlantique.

Comme les trains, les cars régionaux vont également être impactés. De nombreuses lignes sont touchées.

La grève impactera également les aéroports

À l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, "des perturbations sont à prévoir sur [le] programme des vols" les 7, 8 et 9 mars, annonce l’aéroport. Pour le moment, pas plus de précisions, mais il est possible de vérifier le statut du vol en temps réel.

Les perturbations sont déjà annoncées pour l’aéroport de Biarritz. La moitié des vols sont annulés sur la journée de mardi 7 ainsi que celle du mercredi 8 mars 2023.

Les transports en commun n’y échappent pas

Dans les villes, les transports en communs devraient également être au ralenti. Plusieurs lignes seront supprimées ou déviées, surtout sur le passage des cortèges de manifestants pendant la journée du 7 mars.

Au Pays Basque, un certain nombre de lignes circulent tout de même, mais beaucoup adopteront des trajets ou des horaires inhabituels. Les navettes de centre-ville de Bayonne, elles, N1 et N2 ne circuleront pas toute la journée du 7 et jusqu’à 14h le 8 mars. La situation est semblable sur le réseau Idelis à Pau. Seule la navette de centre-ville ne circule pas. Les autres lignes ont cependant des horaires adaptés.

Dans les Landes, les bus seront moins fréquents à Dax et les horaires sont d’ores-et-déjà modifiés. Le réseau Tma à Mont-de-Marsan annonce également de "fortes perturbations" notamment sur le temps de la manifestation de 10 heures à 13 heures.

"Des perturbations importantes sont attendues mardi 7 mars", a prévenu le réseau Péribus à Périgueux. Les horaires des lignes A, B, C et D, particuliers en raison de la grève, sont déjà en ligne.  

À Agen, le préavis de grève a également été déposé pour les transports du réseau Tempobus, mais pour le moment les précisions du trafic ne sont pas connues.

C’est finalement à Bordeaux que les perturbations seront les plus importantes. Pas moins de 16 lignes de bus ne circuleront pas ce 7 mars. Le trafic sera également ajusté avec des fréquences moins importantes sur de nombreuses autres lignes de bus et sur les trams.

Une situation qui risque peut-être de se prolonger duranles syndicats, car les syndicat ont déjà annoncé que cette grève du 7 mars serait reconductible.