• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Démission ou éviction ? Virginie Calmels quitte son poste chez Barnes

Virginie Calmels le 18 juin 2018 sur le plateau du 20h de TF1. / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Virginie Calmels le 18 juin 2018 sur le plateau du 20h de TF1. / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Virginie Calmels, ancienne numéro deux des Républicains, a été évincée de son poste de présidente de Barnes France, a annoncé dans un communiqué le groupe immobilier qui l'avait recrutée mi-mars. Elle affirme de son côté avoir démissionné. 

Par avec AFP

"A compter du 24 juin 2019, Thibault de Saint Vincent reprend l'ensemble des fonctions de CEO du groupe Barnes en remplacement de Virginie Calmels entrée en poste le 11 mars 2019 et dont les fonctions cessent immédiatement", précise la société dans un communiqué. "A la suite de dissensions majeures entre Virginie Calmels et les actionnaires, cette décision est devenue inévitable", est-il ajouté sans plus de précision.
    
Mme Calmels était devenue coactionnaire et avait aussi pris la tête des entités Barnes International et Barnes Hospitality. Elle avait notamment pour mission "de créer la première grande marque de luxe mondiale dans le domaine des services", avait annoncé la marque à l'époque.
 

De son côté, Virginie Calmels affirme avoir démissionné, se trouvant "dans l'impossibilité de poursuivre sa mission", comme elle l'explique dans le communiqué ci-dessous.

Elle souligne également que son départ du gorupe Barnes aurait du faire l'objet d'un "communiqué commun", et relève "la volonté de la société de tenter de ternir [son image]." 
 


    Virginie Calmels, 48 ans, est diplômée de l'École supérieure de commerce de Toulouse ainsi que de l'Institut Européen d'Administration des Affaires (Insead). Elle est également titulaire d'un diplôme d'études supérieures comptables et financières et d'un diplôme d'expertise comptable et de commissariat aux comptes.

Avant de s'engager en politique en 2014 et de devenir la première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, elle avait successivement été directrice financière de Numéricable, directrice générale déléguée de Canal+, patronne d'Endemol France puis directrice général d'Endemol monde.
 

 

Sur le même sujet

Le Santa Maria à La Rochelle

Les + Lus