Braquage à main armée d'un supermarché Auchan dans une zone résidentielle de Talence

C'est le deuxième braquage d'un supermarché en quatre jours dans l'agglomération de Bordeaux. L'opération a été très rapide. Personne n'a été blessé. Les enquêteurs cherchent à déterminer s'il s'agit du même malfaiteur.

Le braquage à main armée a eu lieu dans ce supermarché Auchan situé dans un quartier résidentiel réputé tranquille de Talence
Le braquage à main armée a eu lieu dans ce supermarché Auchan situé dans un quartier résidentiel réputé tranquille de Talence © D.Roussel-Sax/F3Aquitaine
L'homme a pénétré dans le magasin juste avant la soirée du réveillon, peu après 17 heures. Son visage dissimulé par une cagoule et une arme à la main, il s'est dirigé vers les employés des caisses. Il a demandé à ce qu'on lui remette l'intégralité de l'argent liquide puis il est reparti aussitôt.

"L'opération a duré moins de deux minutes" a indiqué le parquet de Bordeaux.  Les salariés menacés étaient en état de choc mais "le personnel et les clients sont restés calmes, il n'y a pas eu de violence. Ils ont eu une réaction raisonnée et prudente en se mettant à l'abri ou en sortant dans le calme".
 
Le supermarché a immédiatement fermé ses portes après le braquage à main armé qui a fortement choqué employés et clients
Le supermarché a immédiatement fermé ses portes après le braquage à main armé qui a fortement choqué employés et clients © D.Roussel-Sax/F3Aquitaine


Le supermarché est situé dans une zone résidentielle réputée tranquille de la banlieue ouest de Bordeaux.
 
Le malfaiteur, muni de son butin, s'est enfui à bord d'une voiture volée retrouvée quelques centaines de mètres plus loin. 

"La police est en train de rechercher et d'analyser le moindre indice, les traces ADN, tout ce qui pourrait aider à une identification" toujours selon le parquet.
 
Le montant du butin est en cours d'évaluation mais il ne devrait pas être très élevé. Le supermarché Auchan du cours Gallieni de Talence ne dispose que d'une dizaine de caisses qui sont rarement toutes ouvertes en même temps.

Par ailleurs, nombre de clients règlent leurs achats par carte bancaire.
  

Un braqueur en série ?


Il s'agit du deuxième braquage à main armé d'un supermarché en quatre jours dans l'agglomération bordelaise.
 

Samedi dernier, c'est une enseigne Leclerc à Pessac qui a en a été victime selon le même mode opératoire.

Un homme armé et cagoulé avait emporté près de 3000 euros après avoir menacé le personnel aux caisses avec son arme.

S'agit-il du même homme ? A t-il agit seul ou avec des complices ?

"Il est un peu tôt pour être certain qu'il s'agit du même individu" selon le parquet qui attend de nouveaux éléments de la direction centrale de la police judiciaire de Bordeaux, saisie des deux affaires.

"L'individu prend beaucoup de risques pour un faible butin. Plus il agit, plus il risque de laisser des traces, des indices. Et les nombreuses caméras vidéo postées un peu partout dans l'agglomération peuvent aider à une identification. La PJ est assez habile pour remonter les pistes".

S'il s'agit du même homme, sera t-il tenté de recommencer ? Le parquet se veut rassurant : "la police et les responsables des supermarchés vont prendre des mesures pour renforcer la sécurité et des planques pourraient être organisées pour tenter d'attraper le malfaiteur en flagrant délit." 

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter